Mode & beauté

Pour Noël, transformez le toxique en écologique!

Mode de vie & compagnie | Le 1 décembre 2015 | Affiché dans | Laissez un commentaire
Photo: Pour Noël, transformez le toxique en écologique!

(Crédit : Rodion Kovenkin via Flickr)

Par Mélissa Harvey

En ce mois des Fêtes, j'ai pensé vous parler de quelque chose de beau, de positif et qui est très porteur d'espoir pour l'avenir de la planète : le remplacement des ingrédients toxiques souvent retrouvés dans les cosmétiques par des ingrédients « verts ». Les cosmétiques de synthèse traditionnels offerts par les grandes compagnies sont composés presqu'exclusivement d'ingrédients provenant de l'industrie pétrochimique (si on exclut l'eau, présente dans la plupart des produits). Pourtant, avec le développement de la cosmétologie scientifique, il est maintenant possible de remplacer la plupart des ingrédients toxiques pour la santé et l'environnement par des produits plus sains.

Continuer »

Restez hydratés cet hiver sans faire craquer la planète

Photo: Restez hydratés cet hiver sans faire craquer la planète

(Crédit : Olearys via Flickr)

Par Jérémy Bouchez, Trio Vert

Qui dit hiver au Québec, dit températures négatives, vent glacial, air sec et chauffage dans les habitations. Un cocktail qui met à rude épreuve notre peau composée à 70 % d'eau et dont les cellules ont besoin d'être hydratées afin de pouvoir créer une couche de graisse protectrice. Seulement voilà, à cause de tous les facteurs décrits plus haut, notre peau a tendance à s'assécher l'hiver, car la barrière protectrice perd l'eau qui la compose par évaporation. Sans eau, il est alors beaucoup plus difficile pour notre corps de créer une fine couche protectrice toute naturelle.

Continuer »

Les « iso » quoi? : retour d'une substance toxique à éviter (et difficile à prononcer!)

Photo: Les « iso » quoi? : retour d'une substance toxique à éviter (et difficile à prononcer!)

Fondation David Suzuki

Par Richard Morin

Aimez-vous jouer au « Scrabble »? Si oui, cet article est pour vous. Je voulais en effet vous parler d'une famille de conservateurs dont la mention dans une conversation mondaine vous vaudra l'estime des linguistes et autres universitaires patentés : Les isothiazolinones et leurs dérivés, les dichlorooctylisothiazolinone, les chloromethylisothiazolinone et autres « zolinones i» . J'arrête là, leur simple énumération prendrait tout l'espace dont je dispose dans cette chronique!

Continuer »

En savoir plus