Culture & société

Vaincre le froid avec Igloofest

Mode de vie & compagnie | Le 10 janvier 2014 | Affiché dans | Laissez un commentaire
Photo: Vaincre le froid avec Igloofest

© Miguel Legault

Par Marion Ancel

Chaque hiver depuis maintenant huit ans, le Vieux-Port de Montréal accueille le célèbre festival de musique électronique Igloofest et le Quai Jacques-Cartier se transforme à l'occasion en une gigantesque piste de danse à ciel ouvert. Des milliers de festivaliers attendent avec impatience cet événement hors du commun qui nous fait apprivoiser le froid au son des platines de DJ's tous plus renommés les uns que les autres. Du 16 janvier au 8 février, du jeudi au samedi, Igloofest nous donne l'occasion rêvée de sortir de chez nous et de nous mêler à l'enthousiasme contagieux qui règne sur la piste de danse installée au Quai Jacques-Cartier.

Continuer »

Pour les Fêtes, offrez-vous le Montréal beau et écolo!

Mode de vie & compagnie | Le 4 décembre 2013 | Affiché dans | Laissez un commentaire
Photo: Pour les Fêtes, offrez-vous le Montréal beau et écolo!

(Crédit : © Tourisme Montréal)

Par Marion Ancel

Décembre est à nos portes, ça y'est, Montréal se fait belle pour le temps des Fêtes. L'annonce de la première tempête de neige a de quoi nous réjouir! En effet, quel plus beau décor qu'un épais tapis blanc et des décors scintillants pour (re)découvrir notre ville?

Cet hiver, je vous propose de partir à la découverte d'un Montréal insolite et durable. Je vous accorde qu'il n'est pas toujours évident d'identifier les établissements qui accordent une réelle importance à la protection de l'environnement et aux impacts sociaux de leurs activités, mais heureusement, certains guides touristiques orientent de plus en plus le choix de leurs adresses en fonction de l'engagement écoresponsable de chacune.

C'est le cas du Guide Tao Montréal. Dernier né de l'éditeur Viatao, le Guide Tao Montréal répertorie pour vous les restaurants, hébergements, activités et magasins qui ont été testés et sélectionnés par l'auteure Marion Tissot pour leur qualité et leur engagement en faveur d'un développement durable et solidaire. Itinéraires thématiques, conseils pratiques, articles culturels et historiques, le Guide Tao sort des sentiers battus. Au-delà du côté écolo, les adresses répertoriées ont toutes un aspect chaleureux et insolite qui les différencie et doivent toutes répondre aux critères rigoureux d'une grille d'éco-notation prédéfinie.
En cette période de Noël, je vous conseille particulièrement la section « Shopping bon pour la planète » pour faire des achats écoresponsables en privilégiant l'artisanat québécois. Ou pour dématérialiser vos cadeaux, vous pourrez opter pour des activités culturelles ou des escapades nature sur l'île de Montréal ou à proximité.

Vous pourrez trouver le guide en version papier dans les librairies Ulysse et Renaud-Bray. Bien que moins écologique qu'une version en ligne, il est tout de même imprimé sur du papier certifié FSC par une imprimerie ayant des pratiques écoresponsables (Imprim'Vert). Pour les adeptes des guides virtuels, vous pourrez acheter la version téléchargeable directement sur le site Internet de Viatao.

Bonnes découvertes et joyeuses Fêtes!

Une lettre à la mer...

Mode de vie & compagnie | Le 4 décembre 2013 | Affiché dans | Laissez un commentaire
Photo: Une lettre à la mer...

Par Mylène Paquette

Je ne te supplierai pas de me laisser tranquille, c'est moi qui te cherchais. Au moment d'écrire ces lignes, on se prend la tête avec une dernière querelle et comme d'habitude, c'est toi qui aura le dernier mot. J'abdiques certes et je ne cherche pas à avoir raison. Mon ego reste à sa place, bien tapi dans le dernier recoin au sec de mon esprit.

Cher océan, ça fait maintenant quatre mois que l'on partage nos vies et déjà je dois te quitter. Je ne suis pas encore partie que je te fais déjà des promesses. Je te donne ma parole que nous allons nous retrouver. J'ai apprécié chaque moment passé en ta compagnie, mêmes les plus difficiles car ils on su me révéler. Tu m'as permis de me découvrir, me dépasser, me surprendre et le plus important; reconnaître mon humilité. Pour chaque trésor trouvé ici, je veux te dire merci.

Tu reconnais surement ma voix, car près de toi j'ai crié plus d'une fois. J'ai même déjà cru crier de mes poumons mon dernier souffle, je t'ai crié d'arrêter, de me laisser tranquille, de te calmer... Malgré tout, résonnait tous les jours un éclat matinal de ma petite voix du matin, mon célèbre et traditionnel « Hello World » depuis le pont de mon minuscule esquif.

Notre quotidien s'est construit d'horizons merveilleux, de ciels sans obstacles, d'étoiles. D'un lever de lune pleine à un autre et de tes célèbres couchers de soleil, j'ai rencontré ton âme et tes habitants, des êtres surprenants et merveilleux. Chaque jour, j'aperçus l'un d'entre eux que ce soit une baleine, d'adorables globicéphales, des dauphins, des bancs de poissons, du plus petit au plus effroyable du monde, une vieille tortue, des oiseaux, des calmars ou de gracieuses méduses, à chaque fois je me suis adressée à eux avec intérêt, avec déférence. Ici, se respectent et s'achèvent au rythme de ta volonté des milliers d'êtres contribuant au monde soit de leurs chairs soit de leurs ruses, parvenant à maintenir de justesse un équilibre incertain pour construire cet univers marin auquel je tire aujourd'hui ma révérence.

J'ai eu peur de toi plus d'une fois. Maintenant que je t'aime à ce point, j'ai beaucoup plus peur pour toi que pour ma petite personne bien limitée. J'ai peur pour ton âme, mais surtout pour les hommes de la terre qui dépendent tous de toi.

Promets-moi de bien prendre soin des marins de la planète qui te chevaucheront et qui feront passage en tes eaux. De mon côté je te promets de t'être toujours loyale, de leur parler de toi en bien et de louanger ta beauté, ta discipline, tes couleurs et surtout tes habitants. Je leur dirai que tu es forte, mais très fragile, fière, mais modeste et gracieuse, même si tu es horrible parfois, je te ferai toujours honneur. Je leur dirai que je t'ai pardonné chaque querelle, chaque état. Je prierai mes amis les hommes de prendre soin de toi, pour nous, tous les terriens.

Car nous deux, nous savons bien que peu importe l'issue de notre histoire, malgré mon amour à ton égard, je quitterai ce monde bien avant toi, de vieillesse, de maladie ou d'escapades, comme tous mes frères les humains. À nous seuls, nous t'avons fait bien du mal, tu aurais pu m'en vouloir à m'arracher la vie, mais non, tu m'as laissé passer malgré tes états d'âme les plus redoutables. Pour ça, je te dois tout.

Je leur parlerai de toi, je leur dirai à quel point tu es belle, à quel point on ne se soucie pas assez de ton destin. Je leur dirai que tes oiseaux m'ont fait la cour tous les jours, que ton vent peut être aussi doux qu'un matin de printemps et que ton silence peut faire jaillir les plus vieux souvenirs ensevelis aux confins de nos esprits. Je tenterai de leur partager notre histoire pour les en séduire de toi et les faire t'aimer, t'aimer toujours.

Les humains pourront peut-être comprendre que le mal qu'on te fait, nous le faisons d'abord à nous-mêmes. Car après notre départ et celui des oiseaux, tu continueras à éroder les rochers les plus durs de ce monde, embrasser les berges, tout prendre au passage et arracher bien des arbres. Tu déferleras à jamais en toi-même, tu gronderas et toujours, même si l'Homme n'est plus pour écouter de ses sourdes oreilles, tu feras crépiter l'air à ta surface et ainsi créer le plus beau son du monde, soit l'effervescence de tes eaux.

La dame aux baguettes
Mylène Paquette

En savoir plus