L'art de vivre chez soi

Les nouveaux chevaliers de l'agriculture urbaine

Photo: Les nouveaux chevaliers de l'agriculture urbaine

(Crédits: Thomas Euler)

Par Écohabitation

Le printemps est enfin à nos portes, on dirait. On peut enfin rêver de plates-bandes fleuries, de ruelles vertes, de jardins communautaires, de potagers urbains... Mais qui sont ces amoureux des potagers, ces conquérants du bitume, ces défenseurs de l'agriculture locale? Si vous pensez créer votre petit coin vert à la maison, voici quelques audacieux qui vous inspireront sûrement.

« Violon et Champignon », ou comment les champignons vont stimuler votre potager
Si on vous dit que les champignons peuvent aider à augmenter le rendement de certaines plantes dans votre jardin, par exemple en facilitant l'absorption des nutriments, en améliorant la structure du sol par la présence de mycélium (les « racines » des champignons) ou encore en protégeant celles-ci contre certaines maladies fongiques et pathogènes, le croiriez-vous? Ce n'est pourtant que quelques-uns de leurs nombreux avantages selon Vincent Leblanc, agronome spécialisé en biologie végétale et plus particulièrement en mycologie. Depuis quinze ans, ce véritable ambassadeur de la myciculture au Québec s'intéresse aux champignons et à leurs bienfaits et conduit des expériences en polyculture dans ses jardins et fait la culture des champignons comestibles et de mycélium dont on peut tirer beaucoup d'avantages. En 2011, il fonde son entreprise, Violon et Champignon, spécialisée dans la culture de champignons comestibles et la vente de mycélium de qualité. Il offre également plusieurs courtes formations sur la culture des champignons dans le jardin, mais aussi en forêt et sur bûches (par inoculation), sur la cueillette des champignons sauvages en forêt, sur la permaculture et d'autres encore.

Son but est de produire des aliments nutritifs et locaux et d'encourager à développer la culture des champignons auprès de tous les intéressés en fournissant le matériel, les conseils et les informations nécessaires. Il souhaite que les avantages procurés par la culture de champignons et de mycélium soient mieux connus et que de plus en plus de gens les intègrent dans leur jardin potager et dans leur alimentation pour leur haute valeur nutritive.

Pour en savoir plus sur les produits et formations offerts par Violon et Champignon, visitez Violonetchampigon.com

Les Incroyables comestibles : le jardin potager tout près de chez vous

Continuer »

L'hiver au chaud sans se ruiner : dix idées toutes simples et (parfois) inattendues

Photo: L'hiver au chaud sans se ruiner : dix idées toutes simples et (parfois) inattendues

(Crédit photo: Mathieu Goulet)

Par Écohabitation

Cet hiver, le Québec se fait banquise. Voici les dix idées d'Écohabitation pour rester au chaud sans que la facture ne s'alourdisse démesurément.

1. Enfilez un chandail de laine
En T-shirt à la maison (il y fait 25 °C) par — 10 °C dehors... Pas sérieux. Disons-le sans ambages : l'idéal pour alléger la facture, mais aussi pour l'environnement, c'est de mettre le thermostat à 20 °C et d'enfiler un chandail chaud !

2. La nuit, couette chaude et thermostat à 17°Jan EH 2 Ginnerobot.jpg
Version nuit, ce conseil vous permet une fois encore d'économiser l'énergie, mais aussi de préserver votre santé : le sommeil est bien meilleur quand la température est fraîche. Vous pouvez même couper le chauffage et entrouvrir la fenêtre, si la température et le bruit extérieur le permettent.

3. Invitez vos amis à souper
Chacun de nous dégage en moyenne une puissance de 100 Watts. Une soirée avec huit personnes va émettre l'équivalent en puissance d'une plinthe électrique de 1 m de long ! Rentable... Attention cependant : « Les bye bye doivent avoir lieu porte fermée. Si la porte reste ouverte longtemps parce qu'on jase à moitié dehors, à moitié dedans au moment de se dire au revoir, toute la chaleur gratuite accumulée pendant le souper va disparaître » sourit Emmanuel Cosgrove, cofondateur et directeur général d'Écohabitation.

Continuer »

La pyramide des économies d'énergie à domicile : les plus petits gestes sont payants!

Photo: La pyramide des économies d'énergie à domicile : les plus petits gestes sont payants!

(Crédit illustration : Écohabitation)

Par Écohabitation

On dit qu'une image vaut mille mots, voici une image qui vaut bien mille dollars dans votre compte d'Hydro! La Pyramide de Manu, appelons-la comme ça, classe les différents gestes à poser en commençant par la base et en terminant par les interventions plus pointues.

Elle démontre aussi que les petits gestes éco-énergétiques sont vite rentables et doivent primer sur les décisions spectaculaires. Un must!

Continuer »

En savoir plus