L'art de vivre chez soi

Réduisez votre exposition au formaldéhyde

Photo: Réduisez votre exposition au formaldéhyde

Par Lindsay Coulter, «Queen of Green»

Qu'est-ce qui est incolore, conserve les grenouilles, permet d'éviter les plis des manteaux et taies d'oreiller, et imprègne les chemises « sans repassage » ?

Réponse : le formaldéhyde.

Pourquoi utilise-t-on le formaldéhyde dans les vêtements, la literie et les coussins?

1. Il empêche les plis.

2. Il empêche le développement de moisissures pendant le transport.

3. Il augmente la résistance des couleurs.

4. Il augmente la résistance aux taches.

Pourquoi doit-on éviter le formaldéhyde ?

1. D'après l'Agence Internationale de Recherche contre le cancer, le formaldéhyde est un cancérigène connu pour les humains. Le Canada l'a également déclaré toxique, mais son usage n'est pas réglementé pour les vêtements fabriqués aux États-Unis.

2. Il n'existe aucune indication de formaldéhyde sur les étiquettes.

3. Même de très faibles niveaux d'exposition peuvent causer des maux de tête, un écoulement nasal ou une dermatite comme une éruption ou encore des rougeurs de la peau.

Le formaldéhyde est particulièrement problématique pour les personnes sensibles aux produits chimiques. Cela pourrait expliquer pourquoi vous souffrez toujours d'éruption cutanée ou d'eczéma même après avoir opté pour un détergent moins toxique et débarrassé vos feuilles assouplissantes parfumées.

Réduire votre exposition au formaldéhyde

1. Laver tous vos vêtements et literies de maison avant de les porter ou de les utiliser (cela permet d'éliminer environ 60% du produit).

2. Éviter les produits nommés « sans plis », « sans repassage », et « résistant aux taches ».

3. Procéder à un « test d'odeur »; si l'objet sent le produit chimique ne l'achetez pas ou retournez-le.

4. Choisissez du coton biologique.

Et vous, quel produit domestique vous a paru le plus nocif en matière de dégagement gazeux?

L'ABC pour éviter les polluants au quotidien

Photo: L'ABC pour éviter les polluants au quotidien

Crédit : Chiot's Run via Flickr

Par Lindsay Coulter - Queen of Green

Tous les jours, votre corps et votre peau absorbent, ingèrent et inhalent des produits toxiques qui s'accumulent dans votre organisme. Ce phénomène se nomme « charge corporelle ».

Ne soyez pas paralysé par la colère, la culpabilité ou le sentiment d'impuissance. Suivez plutôt cet ABC qui vous permettra de réduire les polluants présents dans votre corps, celui de vos proches et votre demeure.

Penchez-vous sur ces questions :

1. Est-ce que votre exposition actuelle aux produits toxiques présents dans l'environnement et dans votre demeure vous préoccupe?
2. Quelles actions avez-vous déjà entreprises pour réduire votre exposition à ces produits?
3. En quoi voudriez-vous en faire davantage?

Continuer »

Top 9 des polluants et contaminants à surveiller dans nos maisons.

Photo: Top 9 des polluants et contaminants à surveiller dans nos maisons.

CC Écohabitation

Par Lydia Paradis Bolduc et Camille Ouellette Écohabitation

Moisissures, radon, produits chimiques, COV... Écohabitation dévoile les principaux risques pour la santé chez soi et comment agir pour les contrer.

Sachant que l'on passe en moyenne 75 % de notre temps entre quatre murs, vivre dans un environnement sain va de soi. Asthme, allergies, maux de tête, toux chronique, cancer... Votre maison vous rend-elle malade? On peut y déceler des problèmes d'humidité au sous-sol, de moisissures dans la salle de bain, présence de contaminants dans l'air ambiant, mauvaise circulation de l'air, émanations nocives de produits ménagers et matériaux de construction, etc. Parmi toutes les causes de ces problématiques, il est difficile de départager les mythes des dangers réels pour la santé. Écohabitation a identifié et regroupé pour vous ce que nous considérons comme les principaux risques et problématiques liés à la santé en habitation. Voici notre palmarès des actions à prendre. Soyez rassurés, des solutions simples et abordables existent!

Continuer »

En savoir plus