Affichages récents S'abonner au flux RSS de tous nos blogues

Lac-Mégantic : où en sommes-nous?

Par Sébastien Sauvé

Par Jean-Patrick Toussaint et Sébastien Sauvé, membres du Cercle scientifique David Suzuki

Comme tous les Québécoises et Québécois, la Fondation David Suzuki a été bouleversée par la tragédie qui a frappé nos concitoyens de Lac-Mégantic qui a coûté la vie à 47 personnes. Un an après cette catastrophe, nous avons le devoir de nous assurer que plus jamais une telle chose ne se produise.

Continuer »

Lac Saint-Charles : Québec doit suivre l'exemple de New York

Photo: Lac Saint-Charles : Québec doit suivre l'exemple de New York

Crédit : Annie Pilote via Flickr

Par Jean-Patrick Toussaint

Jean-Patrick Toussaint, Ph.D., Chef des projets scientifiques, Fondation David Suzuki

Tout dernièrement, on apprenait que l'état de santé du lac Saint-Charles, qui dessert 50 % de l'eau potable des résidents de la ville de Québec, s'était grandement détérioré au cours des dernières années. Les développements routiers, les activités agricoles, les fosses septiques non conformes et le déboisement du bassin versant du lac St-Charles sont au banc des accusés concernant la détérioration de ce lac. En laissant ainsi se dégrader le bassin versant du lac Saint-Charles, Québec a mis en péril la source d'approvisionnement en eau potable de plus de 280,000 personnes. Les résidents de la Capitale-Nationale et de ses environs se voient donc confrontés au résultat d'années de négligence et de détérioration des milieux naturels.

Continuer »

Il était une fois un fleuve... et nous.

Photo: Il était une fois un fleuve... et nous.

Crédit : Thierry Gosselin

Par Jean-Patrick Toussaint

Par Jean-Patrick Toussaint, Chef des projets scientifiques

Son histoire a commencé il y a plus de 10,000 ans...

C'est en se retirant, à la fin de la dernière période glacière, que l'Inlandsis Laurentien a laissé derrière lui les traces de ce qui allait devenir le bassin hydrographique Saint-Laurent-Grand-Lacs.

Continuer »

Préparez-vous à charmer David Suzuki!

Photo: Préparez-vous à charmer David Suzuki!

Crédits photo: woodleywonderworks zigazou76 Blue Pylons via Compfight cc et Marie-Noëlle Coutu

Présenté par:
Desjardins-g100_logo_2003_trans.png

Vous voulez participer au concours « Opération charme David Suzuki », présenté par le Mouvement Desjardins, mais vous avez besoin d'un peu d'aide pour vous inspirer? Nous pouvons vous aider! Découvrez les différents types de projets que nous recherchons et consultez nos trucs et astuces qui vous aideront à coup sûr. Surtout, n'hésitez pas à déployer les charmes verts de votre communauté!

Continuer »

La Rainette faux-grillon : Besoin urgent de protection

Photo: La Rainette faux-grillon : Besoin urgent de protection

Crédit photo : Jean-Marc Vallières

Par Marie-Christine Dubé

La Rainette faux-grillon dite de l'Ouest est une minuscule grenouille mesurant environ 2,5 cm de longueur et pesant environ 1 g. Elle est une mauvaise grimpeuse, une mauvaise nageuse et nécessite un environnement particulier. Pour se reproduire, en avril, elle a besoin d'étangs temporaires peu profonds et exempts de prédateurs, comme les poissons. Le reste de l'année, elle se cache proche de ses petits étangs de reproduction, parfois asséchés en été. Elles ne vivent pas longtemps — un an ou deux — et sont plutôt fidèles à leur étang natal.

Continuer »

Plan d'action sur les hydrocarbures : des lacunes à corriger

Photo: Plan d'action sur les hydrocarbures : des lacunes à corriger

Photo Credit: Marc Delforge via Compfight cc

Par Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki

Par Karel Mayrand, directeur général pour le Québec

Après des années d'incohérence et d'improvisation dans le dossier des hydrocarbures, Québec a finalement décidé d'en finir avec le cas par cas pour se donner un plan d'ensemble avec un minimum de rigueur scientifique et de transparence. Il est évident que le Québec ne pouvait plus faire l'économie d'une telle démarche d'ensemble.

Considérons un moment les projets d'exploration et de transport de pétrole qui criblent présentement l'ensemble du territoire du Québec :

- L'exploration du gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent
- L'exploration pétrolière en Gaspésie et à Anticosti
- Des projets d'exploration à Old Harry dans le golfe du Saint-Laurent
- Le projet d'Enbridge d'inverser le flux d'un oléoduc vieux de quarante ans
- Le projet de TransCanada de construire le plus gros oléoduc de sables bitumineux assorti d'un terminal pétrolier dans l'habitat du béluga à Cacouna
- Les convois ferroviaires de pétrole de Bakken qui traversent le Québec, dont un qui a fait 47 morts à Lac-Mégantic il y a un an

Devant un développement tous azimuts et incontrôlé de l'industrie des hydrocarbures en sol québécois, les Québécois ont le droit d'être informés des risques qui y sont associés, et ils sont en droit de s'attendre à ce que leur gouvernement soit le gardien de leur sécurité, de leur eau potable et de leur environnement.

À cet égard, le plan annoncé le 30 mai est un pas dans la bonne direction qui doit être applaudi. Mais celui-ci comporte plusieurs lacunes importantes qui doivent être comblées. Il en va de la crédibilité de l'ensemble de la démarche.

Continuer »

Un p'tit 30 minutes, un gros bonus!

Cercle scientifique | Le 6 mai 2014 | Affiché dans | Laissez un commentaire
Photo: Un p'tit 30 minutes, un gros bonus!

Crédit photo :Gettyimages

Par Jean-Patrick Toussaint

Par Jean-Patrick Toussaint

Êtes-vous comme moi? Cherchez-vous constamment à trouver un moyen d'être plus efficace et productif au travail tout en étant moins stressé et ayant plus d'énergie?

Plus d'activité physique, une meilleure alimentation ou encore de meilleures habitudes de sommeil — ces solutions viennent certes rapidement à l'esprit. Mais voilà que j'aimerais vous proposer une alternative qui pourrait s'avérer tout aussi efficace...passer du temps en nature! Ne serait-ce que quelques minutes dans votre journée.

Et pour ce faire, rien de plus simple — il ne suffit que de vous inscrire au Défi nature 30×30! Plus de 2 000 personnes ont relevé le défi l'an dernier à travers le Québec afin de prendre le temps de renouer avec la nature à raison de 30 minutes par jour pendant 30 jours.

Le résultat?
Un sondage effectué (anglais seulement) auprès bon nombre des participants de l'an dernier, avant et après le défi, nous révèle dans un premier temps que le temps passé en contact avec la nature par chaque participant a presque doublé entre le début et la fin du défi. Plus encore, les participants ont indiqué avoir un lien plus étroit avec la nature à la fin du défi comparativement au début. Mais les résultats les plus probants sont sans contredit les impacts positifs du 30×30 sur le bienêtre général des participants. Les participants ont déclaré sentir plus de vitalité et d'énergie ainsi que de bénéficier d'un plus grand sentiment de calme et de tranquillité. À l'opposé, les sentiments de stress, la négativité et les troubles du sommeil étaient plus bas à la fin du défi.

Ces indicateurs appuient ce vers quoi la littérature scientifique tend de plus en plus : la nature est bonne pour notre santé et notre bienêtre! Ainsi, s'immerger régulièrement dans un environnement naturel peut contribuer à réduire significativement le stress et les symptômes de troubles de l'attention, tout en renforçant le système immunitaire et en augmentant le niveau d'énergie. Enfin, les enfants qui passent du temps en nature seront beaucoup plus susceptibles de protéger les milieux naturels plus tard dans leur vie...en effet, ne protège-t-on pas ce qu'on aime?

Votre défi!
Alors, votre mission (ou défi!), si vous l'acceptez, sera de libérer un minimum de 30 minutes à chacune de vos journées tout au long du mois de mai afin de reprendre contact avec la nature! Pour vous rendre la tâche plus facile, voici quelques pistes suggestions :

  • Pourquoi ne pas commencer par inviter vos collègues à prendre un lunch à l'extérieur dans un petit parc?
  • Vous avez le pouce vert? Le mois de mai est un bon moment pour jardiner. Alors, profitez-en pour passer du temps à l'extérieur et mettre les deux mains dans la terre.
  • Vous cherchez un défi plus relevé? Pourquoi ne pas faire une balade à pied, en vélo, ou même à la course dans un parc avoisinant? Vous pourriez même inviter toute votre famille à en faire autant!

Ces quelques pistes d'idées sont des façons toutes simples pour réduire votre niveau de stress, augmenter votre productivité au travail, tout en améliorant votre bienêtre et, surtout, vous permettre de renouer avec la nature.

Alors, voici la prescription du Dr Toussaint pour le mois de mai : éteignez votre écran d'ordinateur ou votre téléphone cellulaire et allez jouer dehors pour le Défi nature 30×30! ...vous m'en donnerez des nouvelles!

Pour en savoir plus sur le Défi nature 30×30!