Photo: Pourquoi nous ne vous dirons pas pour qui voter

(Crédit : Cristian V. via Flickr)

Par Theresa Beer, spécialiste des communications

La Fondation David Suzuki a pour vocation de faire connaître et comprendre les enjeux et les politiques touchant l'environnement au Canada. Nous savons que nos concitoyens s'attendent à ce que nous leur donnions une information fiable et pertinente pour les aider à agir de manière porteuse d'avenir. Nous savons aussi que les élections fédérales sont un moment important dans le cheminement d'un pays qui doit décider de son avenir. Voilà pourquoi nous participons à notre manière à la campagne électorale 2015, afin de faire part de notre point de vue à l'égard de certains grands enjeux dans une perspective environnementale.

On nous pose de nombreuses questions au sujet des partis et candidats en lice. Certaines personnes nous demandent même pour qui elles devraient voter. Il nous semble important de vous dire aujourd'hui pourquoi nous ne répondons pas à cette question.

Inscrivez-vous à notre bulletin

En qualité d'organisme caritatif, nous sommes tenus de respecter les exigences de l'Agence de revenu du Canada, qui nous interdit de formuler des commentaires à teneur partisane et d'exprimer la moindre préférence à l'égard d'un candidat ou du programme d'un parti en particulier.

Nous pouvons en revanche vous encourager à voter — ce que nous faisons d'ailleurs et nous pouvons diffuser toute information utile et pertinente au sujet des programmes des divers partis et de nos préoccupations — ce que nous faisons également . Ce que nous ne pouvons — ni ne souhaitons — faire, c'est de suggérer à qui que ce soit à quel candidat ou quel parti accorder son vote et d'émettre des commentaires partisans.

Ce que nous pouvons faire pendant cette campagne électorale
• Nous pouvons discuter des positions de la Fondation en ce qui touche aux politiques couvrant les enjeux auxquels nous nous intéressons et que nous estimons extrêmement importants dans le cadre de cette campagne — conservation des océans, énergie et climat, espèces végétales et animales en péril, science et démocratie.
• Nous pouvons rapporter de manière factuelle où se situent les divers partis en matière de politiques telles que la tarification du carbone, les changements climatiques, les pétroliers et les transports.

Ce que nous ne pouvons pas faire pendant cette campagne électorale
• Nous ne pouvons nous déclarer en faveur d'un parti, d'un candidat ou d'une position en particulier.
• Nous ne pouvons militer en faveur d'une révision du format des débats des chefs.
• Nous ne pouvons faire la promotion de programmes présentés par l'un ou l'autre des partis et correspondant à notre vision.

Compte tenu de ces contraintes, voici comment nous agissons au cours de la campagne actuelle :
Engagement à voter — Nous proposons un modèle de lettre que chacun d'entre vous (et nous) peut envoyer aux chefs des partis pour leur signifier votre intention de voter pour un candidat qui protégera les lieux et les gens qui vous tiennent à cœur.
✔ Nous encourageons nos concitoyens à demander à leur candidat d'exposer sa position au sujet des grands enjeux auxquels nous faisons face.
✔ Nous proposons un outil pour aider les électeurs à écrire au courrier des lecteurs de leur journal local (disponible simplement en anglais).
✔ Nous tenons nos concitoyens informés de manière non partisane dans le cadre de notre blogue Élection 2015.

Outre son incidence sur notre travail, le résultat de cette élection déterminera l'orientation future de notre vie à tous pendant plusieurs générations. Difficile d'imaginer meilleure raison de s'engager!

Et vous... irez-vous voter?

Le 19 octobre, je vote!

8 octobre 2015

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.