Affichages récents dans La science en action

La nature intacte est une assurance qui couvre notre ignorance

Le 13 avril 2017 | Laissez un commentaire
Photo: La nature intacte est une assurance qui couvre notre ignorance

David Suzuki près de la rivière Hart River, au Yukon (Crédit: www.protectpeel.ca)

Par David Suzuki

En 2011, nous avons descendu en famille la rivière Hart, au Yukon. C'est l'une des sept rivières intouchées du bassin versant de la rivière Peel, une étendue sauvage de 68 000 kilomètres carrés qui est au cœur d'une bataille juridique depuis de nombreuses années et l'objet d'un débat sur l'aménagement du territoire depuis plus de dix ans. Pendant deux semaines, nous avons pêché dans les eaux claires et vives de la rivière et contemplé les pics de dolomite et de calcaire des monts Ogilvie.

La plupart des Canadiens ne sont jamais allés dans le Nord, encore moins dans le lointain bassin Peel. Par contre, il fascine beaucoup de gens, réconfortés à l'idée que nous avons encore de vastes espaces naturels intouchés où la faune et la biodiversité continuent d'échapper à l'emprise des humains. Des contrées comme le bassin Peel deviennent de plus en plus rares, car l'humain — l'espèce la plus vorace sur terre — continue d'empiéter sur la nature sauvage qui assure la salubrité de son air, de son eau et de sa nourriture.

Continuer »

Fausse info sur l'énergie fossile

Le 5 avril 2017 | Laissez un commentaire
Photo: Fausse info sur l'énergie fossile

Banksy art, Regent's Canal, London (Crédit : Magnus D via Flickr)

Par David Suzuki

Apparemment, les entreprises d'énergies fossiles protègeraient les rivières et les bassins hydrographiques par l'extraction de pétrole. C'est du moins ce que prétendent des commentaires affichés sur la page Facebook de la Fondation David Suzuki et ailleurs. Ils disent entre autres : «Le niveau de contamination occasionné par l'extraction est de loin inférieur à celui qui serait enregistré si on laissait le pétrole dans le sol polluer les cours d'eau.»

La «logique» des climatosceptiques et des anti-environnementalistes est souvent déconcertante. La personne qui a affiché ce commentaire ne se présente pas comme une spécialiste du domaine. En revanche, l'anti-environnementaliste canadien Patrick Moore capitalise sur son diplôme en sciences et sa longue association avec Greenpeace pour se faire le complice des industries polluantes. En 2011, il a déclaré au Vancouver Sun que les entreprises pétrolières «laissaient le sol plus propre qu'elles l'avaient trouvé parce qu'elles en extrayaient le pétrole.»

Continuer »

Pour retrouver sa grandeur, il faut avancer, pas reculer

Le 29 mars 2017 | Laissez un commentaire
Photo: Pour retrouver sa grandeur, il faut avancer, pas reculer

(Crédit : David Ingram via Flickr)

Par David Suzuki

Deux camps s'affrontent —littéralement, dans certains cas. D'un côté se tiennent ceux qui tirent de juteux profits des combustibles fossiles, bien déterminés à en intensifier l'extraction et la vente jusqu'à ce que le marché se tarisse. De l'autre côté, on retrouve ceux qui voient le potentiel incroyable de la conservation de l'énergie, des énergies renouvelables et des autres innovations pour réduire la pollution, les émissions de gaz à effet de serre, la destruction des écosystèmes et l'exploitation de précieuses ressources non renouvelables.

Malgré les initiatives internationales, comme l'Accord de Paris en 2015, fondées sur des décennies d'études et de preuves recueillies dans le monde entier sur l'origine humaine du réchauffement climatique, ceux qui sont prêts à mettre en péril la santé et la survie humaines pour faire des profits à court terme tirés d'une industrie destructrice en déclin semblent avoir l'avantage du terrain pour l'instant.

Continuer »

Le gouvernement doit régler le problème d'eau des Premières Nations

Le 14 mars 2017 | Laissez un commentaire
Photo: Le gouvernement doit régler le problème d'eau des Premières Nations

(Crédit : Sam Cox via Flickr)

Par David Suzuki

La Première Nation Neskantaga, en Ontario, doit faire bouillir son eau depuis 1995. «Ça fait déjà plus de 20 ans que notre peuple ne peut ni boire l'eau du robinet ni se laver sans avoir des boutons», déclarait le Chef Neskantaga Wayne Moonias aux nouvelles de CBC en 2015. Leur problème d'eau n'est toujours pas réglé.

Ils ne sont les seuls. L'automne dernier, les autorités ont émis 156 avis sur la qualité de l'eau potable chez les Premières Nations au Canada. Plus d'une centaine d'avis sont régulièrement en vigueur, certains depuis des années, voire des décennies. Selon l'enquête de CBC en 2015, «les deux tiers de toutes les communautés autochtones canadiennes ont reçu au moins un avis sur la qualité de l'eau potable à un moment donné au cours des dix dernières années».

Continuer »

Les changements climatiques au-delà des manchettes

Le 8 mars 2017 | Laissez un commentaire
Photo: Les changements climatiques au-delà des manchettes

(Crédit : U.S. Geological Survey via Flickr)

Par David Suzuki avec la participation de Steve Kux

Lorsque je vois les notions de « post-vérité » et de « faits alternatifs » gagner du terrain dans le paysage médiatique, je me dis que les politiciens, les médias et les lecteurs auraient besoin d'un petit cours de mise à jour sur la façon dont la science nous aide à comprendre le monde. Faire des reportages sur la science n'est pas chose facile. Quiconque essaie de communiquer des idées complexes et de condenser de longues études pour en faire des titres accrocheurs et de courts articles risque d'engendrer de l'information erronée et une compréhension limitée.

Les manchettes récentes au sujet d'une étude sur le climat, « Shifting patterns of mild weather in response to projected radiative forcing », publiée dans le numéro de février 2017 de Climatic Change, illustrent bien ce problème. Des médias ont conclu de l'étude que certains pays comme le Canada et le Royaume-Uni pourraient bénéficier d'une croissance de « journées douces » en raison des changements climatiques. Beaucoup ont omis de transmettre le vrai message à retenir : les changements climatiques auront des conséquences dévastatrices sur notre civilisation.

Continuer »