Par David Aimé, Environnementaliste

Dans le sud ouest marocain, une forêt unique au monde, l'arganeraie, jouit du statut de réserve de biosphère octroyé par l'UNESCO. En son sein, des milliers d'Amazighes s'organisent en coopératives féminines pour produire l'huile d'Argane. Leur mission : s'émanciper et protéger le berceau de leur huile sacrée. Mais quand la matière première est convoitée, la concurrence déloyale devient destructive. Heureusement, les femmes amazighes savent lutter.

16 octobre 2010