Le dimanche 28 avril : je courrai pour la nature...et à la mémoire des coureurs de Boston! | Le Nid du Colvert | Fondation David Suzuki
Photo: Le dimanche 28 avril : je courrai pour la nature...et à la mémoire des coureurs de Boston!

(Crédit : Brightroom Professional Event Photography / ASI)

Il y a quelques temps je vous invitais à vous joindre à moi et plusieurs autres afin de relever le défi de la course nature David Suzuki. En effet, le 28 avril prochain, plusieurs fervents de course à pieds et moi-même prendrons part au demi-marathon de la Banque Scotia.

Tous ensemble, nous courrons pour une bonne cause : lever des fonds pour la Fondation David Suzuki, afin de permettre à ce que nos projets puissent continuer d'encourager et de sensibiliser les citoyennes et citoyens à renouer avec la nature et améliorer l'état de santé de notre environnement.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Tout comme mes camarades de course et moi, plusieurs coureurs du marathon de Boston courraient également pour une bonne cause : pour la simple forme, pour surmonter un défi personnel, ou encore afin de lever des fonds pour un organisme de charité quelconque. Peu importe la cause, une multitude de coureurs relevaient un défi de taille pour un idéal allant au-delà de la simple satisfaction personnelle...et cet idéal leur a été arraché brutalement à la ligne d'arrivée.

Que l'on coure pour la nature, ou pour toute autre cause, personne, en aucune circonstance, ne devrait avoir à vivre l'expérience que bien des coureurs et des spectateurs ont vécu à Boston récemment.

Le dimanche 28 avril, je courrai donc non seulement pour la nature et un environnement sain, mais aussi à la mémoire de ceux et celles qui se sont vus extirpés tragiquement de leur propre défi!

23 avril 2013

Ajoutez un commentaire


La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.