Photo: Un vent d'espoir souffle à nouveau!

Crédit : Fondation David Suzuki

Par Jean-Patrick Toussaint, chefs des projets scientifiques

Par Jean-Patrick Toussaint, Ph.D., Chef des projets scientifiques

Bien qu'encore à sept semaines de Noël, la dernière semaine en aura pourtant eu les mêmes allures tout aussi magiques. Renouvèlement de cabinet à Ottawa, faisant suite à 10 années d'érosion environnementale et scientifique; abandon par TransCanada de son port pétrolier au Québec; rejet du projet d'oléoduc Keystone XL de TransCanada par l'administration Obama. Si ces victoires semblent tenir du miracle, il n'en est pourtant rien puisque c'est grâce à vous toutes et tous que ce changement de cap s'opère sous nos yeux.

Nous vous avions demandé de nous appuyer afin de protéger les bélugas — vous n'avez pas hésité à donner votre voix pour la cause. Nous vous avions mis au défi de transformer le cynisme politique en mouvance positive — vous nous avez éblouis par votre réponse. Nous avons soutenu que tout l'or (noir) du monde ne peut venir à bout de la force du nombre — vous vous êtes tenus debout sans fléchir!

Permettez-moi donc d'être clair : vous êtes les artisans de ces victoires!

Inscrivez-vous à notre bulletin

Avec un taux de participation de 68.5 pour cent aux dernières élections fédérales, le plus élevé en deux décennies, vous avez directement contribué à changer le cap de notre gouvernail. Vous avez été plus de 26 000 citoyennes et citoyens à vous mobiliser pour assurer la protection des bélugas dans le Saint-Laurent et ainsi freiner TransCanada dans ses projets de port pétrolier au Québec, aux côtés de groupes environnementaux et de groupes citoyens. Vous étiez 25 000 dans les rues de Québec le 11 avril dernier pour rejeter Énergie Est et protéger notre climat et vous serez des dizaines de milliers le 29 novembre prochain à Ottawa pour clamer qu'un avenir fondé sur les énergies propres est 100 % possible. Vous avez même mené la bataille par-delà de nos frontières aux côtés d'individus et de scientifiques désireux de protéger notre climat.

Grâce à vous, un vent d'espoir souffle à nouveau!

Ici, comme ailleurs, nous arrivons à un point de bascule : rejet du projet Keystone XL, retour du questionnaire long obligatoire pour le recensement au Canada, retour du libre accès aux médias pour les scientifiques, mobilisation de dizaines de milliers de citoyens et de plusieurs municipalités contre le passage d'oléoducs acheminant le pétrole des sables bitumineux sur le territoire québécois.

Bien sûr, il serait naïf de croire que la joute environnementale est gagnée. À preuve, le gouvernement du Québec a autorisé TransCanada à mener des travaux dans le Saint-Laurent en vue de la construction de l'oléoduc Énergie Est sans évaluation environnementale préalable. Par ailleurs, malgré le rejet de Keystone XL, les « exportations canadiennes de pétrole vers les États-Unis ont bondi de 1,2 million de barils par jour depuis 2008, une hausse de 64 % ».

Au-delà des défis qui se dressent sur notre route, votre dévouement, votre implication et votre engagement envers la défense de notre droit à un environnement sain et d'une société plus équitable sont ce qui me permet de croire que ce vent d'espoir est là pour durer.

Je me permets donc de vous inviter à poursuivre sur cette lancée, à garder la tête haute, et à continuer d'inspirer tant de gens autour de vous, y compris toute notre équipe à la Fondation David Suzuki!

11 novembre 2015

Ajoutez un commentaire


La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.