Voyagez de façon durable | Ce que vous pouvez faire | Fondation David Suzuki
Photo: Voyagez de façon durable

(Crédit: maccath via Flickr)

Bien que l'aviation soit une industrie relativement petite, elle a un impact disproportionné sur le système climatique. Elle représente actuellement entre 4% et 9% de l'impact de l'activité humaine sur les changements climatiques.

Quelle est la contribution du transport aérien aux changements climatiques?

L'impact de l'aviation sur le climat est majeur et hors de proportion par rapport à son poids dans l'économie mondiale. Cette industrie représente entre 4% et 9% de la contribution totale des activités humaines aux changements climatiques.

Bien qu'il soit urgent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, les émissions dues au transport aérien continuent de croître. Depuis 1990, les émissions de CO2 attribuables à l'aviation internationale ont augmenté de 83%. Cette industrie est en expansion rapide, en partie parce que les systèmes de contrôle et d'imposition en place ne reflètent pas le vrai coût environnemental du transport aérien.

Que puis-je faire ?

Parce la législation nationale et internationale n'assure pas de façon adéquate la réglementation de l'impact climatique de l'aviation, il est de notre devoir de limiter nos voyages en avion. Cette démarche n'est pas aussi draconienne que l'on pense:

  • Songez à prendre des vacances près de chez vous. Vous épargnerez et découvrirez des endroits magnifiques dans votre région.
  • Utilisez d'autres moyens de transport lorsque possible. Le fait de voyager en train ou en autobus, par exemple est beaucoup plus environnemental que l'avion, et plus rapide lors de déplacements sur de courtes distances. Même le transport en voiture peut s'avérer plus efficace, surtout avec plus d'un passager.
  • Tenez vos réunions à l'aide de la vidéoconférence.
  • Utilisez une caméra Web pour garder le contact avec les membres de la famille et les amis lointains.
  • Contactez vos élus et faites-leurs savoir que l'impact climatique des vols aériens vous préoccupe et demandez leurs de s'engager pour la réglementation et le contrôle des émissions dans cette industrie.

Si vous devez prendre l'avion :

  • Regroupez vos activités afin de minimiser le nombre de vols. Par exemple, planifiez plus d'une réunion dans votre ville de destination, ainsi, vous n'aurez pas à faire le trajet à plusieurs occasions.
  • Prenez un vol de jour car les vols de nuit ont un plus grand impact climatique.
  • Voyagez en classe économique, parce que plus de personnes à bord d'un avion signifie moins d'émissions par personne.
  • Allégez votre valise! Un avion transportant une charge plus légère consomme moins de carburants.
  • Achetez des crédits afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre de votre vol. Si la compagnie aérienne ou votre agent de voyage n'offrent pas à leurs clients l'occasion d'acheter des crédits compensatoires, demandez-leur de considérer cette possibilité.

Quelles démarches la Fondation David Suzuki a-t-elle entreprises ?

Depuis 2006, la Fondation David Suzuki s'est pourvue d'équipement de vidéoconférence. De plus, elle cherche toujours à minimiser les déplacements en vue d'assister, entre autres, aux conférences et aux sessions de formation. D'ailleurs, elle achète des crédits compensatoires de haute qualité pour tous les vols aériens de ses employés.

Pour en savoir plus