Geste bleu : Consommez des produits de la mer issus de pêcheries durable | Ce que vous pouvez faire | Fondation David Suzuki

La pêche durable est devenue indispensable pour protéger la vie dans nos rivières et nos océans. Les stocks de poissons de notre fleuve ont connu d'importantes pressions dans le passé ce qui explique pourquoi plusieurs espèces sont aujourd'hui vulnérables ou menacées de disparition.

La liste qui suit présente de espèces de poissons et des fruits de mer disponibles dans nos supermarchés qui sont capturés ou élevés de façon durable et écologique. Quand vous choisissez de consommer un de ces produits, vous participez à l'effort collectif d'empêcher l'épuisement des stocks de poissons tout en favorisant une industrie bien de chez nous.

Vous pouvez télécharger cette liste ici.

Vous pouvez passer au Geste bleu "Prenez soin de votre maison et du fleuve" en cliquant ici.

1. Maquereau

Maquereau.jpgDans le golfe du Saint-Laurent, principalement aux îles de la Madeleine et en Gaspésie, on pêche le maquereau depuis de nombreuses années. Les bancs de poissons sont bien gérés assurant un renouvellement de l'espèce. On capture ce poisson généralement à l'hameçon ce qui garantit une pêche sélective et un faible impact sur les habitats naturels, le sol marin ainsi que sur les écosystèmes aquatiques.

Références : SeaChoice, Maquereau du Québec

2. Truite arc-en-ciel (élevée en confinement total)

Truite arc en ciel.jpgLa truite arc-en-ciel est une espèce très populaire au Québec. Ce poisson vivant dans nos lacs et nos rivières a fait le bonheur de plus d'un pêcheur. Disponible dans la plupart des supermarchés, elle provient principalement d'élevage en confinement total ou en confinement partiel. Lors de vos achats, recherchez la truite élevée en confinement total qui offre l'avantage de n'avoir aucun impact sur l'habitat naturel des autres espèces.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

3. L'omble chevalier (élevé en confinement total)

Lomble chevalier.jpgLa sous-espèce « Oquassa » vit dans nos lacs et se trouve sur la liste des espèces susceptibles d'être vulnérables ou menacées. Par contre, les populations d'omble chevalier du nord du Québec et de la Côte-Nord ne font pas partie des espèces susceptibles d'être désignées comme étant menacée. Comme la truite arc-en-ciel, l'omble chevalier est une des espèces les plus utilisées dans un élevage en confinement total au Québec, ce qui représente un choix durable qui appuie par le fait même l'industrie locale.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

4. Crevettes (pêchées par chalut)

Crevettes.jpgLa crevette nordique, comme toutes les variétés de crevettes, a une espérance de vie très courte, atteint la maturité rapidement et se reproduisent hâtivement. Pêchée par chalut dans le golfe du Saint-Laurent, la crevette nordique représente une alternative durable. Cette méthode a un impact minime sur l'habitat aquatique et permet de réduire au maximum la capture accidentelle d'autres espèces. Au moment de votre achat, assurez-vous de demander si cette méthode de capture a été utilisée.

Références : MSC

5. Moules (élevage)

Moules.jpgCandidates idéales pour l'aquaculture, les moules se reproduisent rapidement. Elles ne sont pas aussi vulnérables aux parasites et aux maladies que les huîtres ou que les autres mollusques à coquille. Attention aux moules sauvages, très répandues dans nos épiceries, il est préférable de rechercher des moules d'élevage provenant d'aquaculture locale.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

6. Huîtres (élevage)

Huitres.jpgLes huîtres sont des animaux filtreurs, elles se nourrissent en filtrant naturellement le plancton de l'eau. En tant qu'animaux filtreurs, les huîtres sont sensibles à leur environnement et souvent, les niveaux de pollution des régions côtières d'élevage sont surveillés de près pour prévenir toute contamination. Demandez des huîtres cultivées dans votre région afin d'appuyer l'industrie locale.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

7. Pétoncles (élevage)

Petoncles.jpgLa plupart des pétoncles disponibles dans nos épiceries sont récoltés à l'état sauvage, ce qui ne représente pas nécessairement une option de pêcherie durable. Il existe quelques entreprises au Québec qui font l'élevage du pétoncle. Si ce produit est disponible dans votre région, vous avez non seulement la possibilité d'acheter un produit issu de la pêche durable, mais aussi d'encourager une entreprise locale tout en favorisant la conservation de notre environnement.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

8. Palourdes (élevage)

Palourdes.jpgComme les huîtres, les palourdes sont des animaux filtreurs, ce qui signifie qu'elles reçoivent la nourriture naturellement en filtrant le plancton et la matière organique du fond de la mer. Comme les palourdes sont sensibles à la pollution, les zones côtières avec des élevages de palourdes sont surveillées et protégées de la pollution provenant des côtes. Les palourdes aident aussi à absorber le dioxyde de carbone en l'utilisant pour former leur coquille. Les palourdes issues d'aquaculture québécoise représente un choix durable. Récoltée à la main, la palourde sauvage est aussi une alternative fiable.

Références : SeaChoice, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation

9. Homard

Homard.jpgLa pêche au homard est la fierté de plus d'un pêcheur et représente un apport économique important pour les régions abordant notre fleuve. On pêche le homard à l'aide de casiers dont l'impact sur les écosystèmes et sur l'habitat naturel est minime. Comme le homard atteint la maturité lentement, de 5 et 8 ans, les pêcheurs doivent se soumettre à des quotas afin de permettre le renouvèlement de l'espèce. Ils doivent aussi remettre en mer les captures trop petites, ainsi que les femelles portant des œufs.

Références : SeaChoice

10. Saumon (élevé en confinement total)

Saumon-t.jpgAprès la vaste campagne médiatique négative des dernières années, il est rafraichissant de voir l'émergence de technologies appropriées au confinement total (réservoirs clos). Le changement de système d'élevage du saumon, des cages à filets ouverts à un système fermé, est un moyen important pour éliminer ou réduire plusieurs problèmes — particulièrement les menaces occasionnées aux saumons sauvages.

Références : SeaChoice

Passez au Geste bleu Prenez soin de votre maison et du fleuve.

Application iPhone gestes bleus