Conservation énergétique et efficacité | Énergies | Changements climatiques | Enjeux et recherche | Énergies | Champs d'intervention

La conservation et l'efficacité

Utiliser moins d'énergie n'est pas synonyme de changements drastiques ou de sacrifices dans la vie de tous les jours. Des mesures de conservation et d'efficacité peuvent être aussi simples que d'améliorer les standards de base des nouveaux bâtiments afin qu'ils utilisent mois d'énergie pour le chauffage et la climatisation, de remplacer un vieux réfrigérateur par un autre qui ne gaspille pas autant d'énergie ou d'ajuster le thermostat avant de quitter la maison.

Non seulement la conservation et l'efficacité diminuent la pression sur les fournisseurs d'électricité lors des heures de pointe, mais les aident également à réduire le smog, les émissions de gaz à effets de serre, ainsi que la facture de tous les consommateurs tout en créant de nouveaux emplois et en générant de nombreux avantages économiques. C'est une situation gagnant-gagnant.

Les avantages économiques

Des expériences menées partout en Amérique du Nord ont montré qu'il est sensiblement moins cher d'investir dans l'efficacité énergétique que de construire ou même d'entretenir une source d'électricité polluante. De même, la conservation et la gestion de la demande (CGD) génèrent plus d'emplois que d'autres options d'approvisionnement énergétique. Le déploiement massif de mesures de CGD joue un rôle vital dans l'augmentation générale de la productivité et de l'efficacité, du fait que ces mesures éliminent le recours à des ressources toujours plus onéreuses tout en contribuant à maintenir les ressources disponibles pour l'avenir.

Les réglementations en matière d'efficacité énergétique que l'Etat de la Californie applique aux appareils électroménagers et aux bâtiments ont permis aux Californiens d'économiser 15,8 milliards de dollars en électricité et en gaz naturel.

Bon à savoir:

  • Vérifiez les fuites d'air le long de vos murs, fenêtres et portes, et colmatez-les. Elles peuvent totaliser jusqu'à 40 % des pertes de chaleur totales de votre demeure.
  • Isolez tout, partout, et isolez bien : le toit, les planchers, les murs et le sous-sol. Vous serez plus au frais durant les mois chauds et plus au chaud durant la saison froide.
  • Tout appareil électronique comportant une horloge ou une minuterie, qui fonctionne par télécommande ou qui possède un mode « veille » consomme de l'énergie lorsqu'il n'est pas en fonction. Vous seriez étonné de faire le décompte de cette « consommation fantôme ». Débranchez les appareils vampires et mettez fin à la consommation indue d'énergie.
  • Réunissez tous les appareils qui nécessitent d'être rechargés sur un bloc d'alimentation à prises multiples. Laissez ce bloc hors fonction jusqu'à ce que suffisamment d'appareils en attente d'être rechargés y soient réunis. Votre poste d'alimentation effectuera ainsi toutes les recharges du même coup.
  • Remplacez vos ampoules à incandescence par des ampoules fluorescentes compactes. Malgré quelques désavantages, ces dernières sont nettement plus efficaces que les ampoules ordinaires.
  • Si vous achetez une maison, verifies si celle-ci est conforme à la norme R-2000, norme en vertu de laquelle les novellas habitations residentielles utilisent le tiers de l'énergie consommée par une habitation ordinaire. L'investissement initial plus élevé est compensé par une économie importante d'argent tout en contribuant à l'augmentation de la valeur de la maison lors de sa revente.
  • Optez toujours pour des appareils ménagers « EnergyStar », nettement plus efficaces que leurs ancêtres. Un réfrigérateur de ce type utilise 40 % moins d'énergie qu'un modèle produit avant 1993.
  • Faites savoir aux vendeurs que l'efficacité énergétique des appareils que vous magasinez est importante pour vous. Plus la demande pour des produits à haute efficacité énergétique sera élevée, plus les fabricants prendront le message en considération.
  • L'accumulation de gadgets ou de jouets électroniques fait augmenter notre consommation d'énergie même si nous choisissons des appareils à haute efficacité énergétique. La consommation domestique d'énergie ne cesse de croître, simplement parce que nous ne cessons d'empiler des appareils électroniques dans nos demeures.
  • Il est sans doute temps d'instaurer de nouvelles activités dans nos temps libres, loin de l'ordinateur ou de la télévision. La marche, le vélo ou la lecture seraient-elles des choix à envisager?

Votre municipalité ne s'est pas encore dotée de réglementations visant la réduction énergétique ? C'est l'occasion pour vous de démarrer un mouvement citoyen. Regroupez-vous et agissez. Vos actions seront bénéfiques pour vous, votre communauté et, bien sûr, pour la planète.

Voici quelques conseils de David Suzuki pour faire des économies d'énergie:

Pour en savoir plus