Que sont les changements climatiques? | Principes de base du changement climatique | Changements climatiques | Enjeux et recherche | Principes de base du changement climatique | Champs d'intervention

Il y a beaucoup d'information disponible à propos des changements climatiques. La plupart des gens associent le phénomène à la pollution industrielle, aux variations de température, et à l'échappement de voiture; ils comprennent un peu ce qu'Al Gore a tenté d'expliquer mais quand on leur demande d'expliquer le problème qu'éprouve la santé de la planète, en termes simples, ils ne savent pas quoi dire.

En une phrase, le réchauffement de la planète est ce qui arrive quand l'atmosphère, couche isolante qui protège nos vies, devient une suffocante couverture tissée de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre qui retient la chaleur.

Voici comment cela s'explique:

  • Quand la terre est heureuse et en santé, elle jouit d'une douce chaleur de l'étoile qui rend la vie possible, le soleil. Alors qu'une partie de sa chaleur rebondit dans l'espace, une petite portion reste près de nous, dans l'équilibre fragile des gaz qui composent notre atmosphère. Cette couche isolante est ce qui rend la vie sur terre possible. Sans elle, la terre ne serait qu'une autre roche glacée voyageant dans l'espace. Le dioxyde de Carbone (CO2) est le gaz le plus important dans cette couche isolante.
  • On retrouve du CO2 un peu partout sur la planète : dans les plantes, les roches, et dans notre corps. Nous perturbons l'équilibre isolant de la planète quand nous dégageons du CO2 en trop grande quantité et trop vite, que ce soit en utilisant des combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz), en coupant des arbres, en labourant la terre et les océans et (oui!), en expirant (plus de six milliards d'êtres humains expirent, ainsi que des milliards d'animaux que nous élevons pour notre nourriture).
  • Lorsque nous perturbons l'équilibre atmosphérique qui stabilise le climat, nous pouvons observer d'extrêmes conséquences à travers le monde. C'est comme un thermostat qui disjoncte, et ne fonctionne plus du tout comme il devrait. Notre mince, quoique confortable, couche d'isolation est maintenant une épaisse couverture qui piège et garde la chaleur. Le résultat : le réchauffement de la planète.

L'atmosphère d'aujourd'hui contient 32 % de dioxyde de carbone de plus qu'au début de l'ère industrielle. Les niveaux de méthane et de dioxyde de carbone sont plus élevés qu'ils ne l'ont été depuis un demi million d'années.

Les changements climatiques modifient les régimes météorologiques à long terme. Et, c'est déjà commencé. Les températures globales moyennes ont augmenté de 0,6 degrés Celsius depuis 1900, et l'hémisphère nord est substantiellement plus chaud qu'à n'importe quel autre moment depuis les 1000 dernières années. Alors que certaines conséquences des changements climatiques auront lieu sur une période plus étendue, il y a ici un potentiel pour des changements abrupts.

Le groupe d'experts intergouvernementaux sur l'évolution du climat (GIEC) est la voix la plus autoritaire de la science sur les changements climatiques. Crée par l'organisation des Nations Unies, le GIEC est chargé d'évaluer les informations scientifiques, techniques et socio-économiques pertinentes pour des changements climatiques, ses impacts potentiels ainsi que des options d'adaptation et d'atténuation. Plus de 2 500 experts scientifiques et critiques, 800 auteurs collaborateurs et 450 auteurs de 130 pays ont contribué au 4e rapport d'évaluation du GIEC. Les rapports du GIEC sont le point de départ de la compréhension des changements climatiques par l'humanité.

Le 5e rapport d'évaluation du groupe d'experts est attendu en 2013.

Malgré le consensus de la communauté scientifique, un petit groupe de sceptiques continue de nier l'existence des changements climatiques ou l'implication des activités humaines dans ce phénomène.

Pour en savoir plus