Les ours polaires | Espèces critiques | Conservation terrestre | Enjeux et recherche | Espèces critiques | Champs d'intervention
Photo: Les ours polaires

Ours polaire sur la glace. (Crédit: lechampiondumonde.com via Flickr)

L'ours polaire du Canada — laissé en plan sur la banquise?

Le Canada abrite plus de la moitié des ours polaires du monde.

C'est une fierté, mais aussi une très grande responsabilité.

À l'échelle internationale, l'ours polaire est reconnu comme une espèce menacée : les changements climatiques transforment rapidement son habitat et son avenir est incertain.

Étonnamment, le gouvernement fédéral n'a toujours pas de plan de protection pour l'ours polaire, malgré les avertissements des scientifiques sur les menaces qui pèsent sur l'avenir de cet animal emblématique.

La Fondation David Suzuki a mené une étude exhaustive sur les plans de protection fédérale et provinciale de l'ours polaire.

Le constat est troublant: malgré l'augmentation des menaces qui pèsent sur sa survie — fonte des glaces, polluants, trafic maritime et exploration de pétrole et gaz naturel — l'ours polaire ne fait pas partie de la liste des espèces en danger et n'a pas ou peu de protection gouvernementale (provinciale, territoriale et fédérale).

Recommandations

Le rapport contient des recommandations favorisant une action gouvernementale au niveau fédéral, provincial et territorial:

  • Suivre les recommandations de la communauté scientifique et inscrire l'ours polaire sur la liste des espèces préoccupantes ;
  • Améliorer la législation provinciale, territoriale et fédérale sur les espèces en péril;
  • Créer des aires de protection (marines et terrestres) dans l'habitat de l'ours polaire;
  • Développer des politiques afin de réduire la quantité de produits toxiques émis dans l'atmosphère;
  • Instaurer des politiques visant à réduire considérablement les émissions de GES du pays.

Pour en savoir plus sur les ours polaires

Pour en savoir plus