Que vaut la nature? | Une Ceinture verte grandeur nature pour Montréal | Conservation terrestre | Nos projets | Une Ceinture verte grandeur nature pour Montréal | Champs d'intervention

Les écosystèmes diversifiés de la Ceinture verte fournissent de nombreux avantages dont bénéficient les communautés. Pensons aux milieux humides qui préviennent les inondations en jouant un rôle de zone tampon, aux boisés qui agissent à titre de filtre naturel de l'air ou encore aux insectes pollinisateurs sans lesquels le système agricole serait précarisé. La nature fournit de nombreux bénéfices immatériels qui, au-delà de services d'approvisionnement direct comme les biens alimentaires ou le bois de chauffage, participent à la régulation des systèmes naturels, à la culture et au patrimoine et fournissent un apport substantiel aux systèmes économiques. Tous ces éléments sont utiles et essentiels au bien-être humain et dans bien des cas, ne peuvent être substitués par des produits de fabrication humaine.

De nombreux éléments de notre patrimoine naturel n'ont à priori pas de valeur chiffrable et ne se réfèrent à aucun marché économique existant. Aux yeux du marché, ils n'ont donc pas de valeur, ce qui rend difficile leur inclusion dans le système économique et conduit à une utilisation non durable. Bien qu'ils contribuent à la création de richesse. Cette situation engendre un important décalage dans la planification de l'aménagement et du développement de milieux urbains et péri-urbains où les arbitrages entre protection, exploitation et transformation des milieux naturels sont importants.

C'est pourquoi la Fondation David Suzuki et Nature-Action Québec ont fait appel à un groupe d'experts afin de développer une étude visant à évaluer la valeur non marchande de neuf grands biens et services naturels fournis par les écosystèmes de la Ceinture verte du Grand Montréal. La valeur totale mesurée de ces services atteint plus de 4 milliards de dollars par année!

Synthèse de la valeur des biens et services écologiques

Biens et services écologiques Valeur retenue (M$/an)
Habitat pour la biodiversité 1075,4
Loisirs et tourisme 1072,9
Régulation du climat 990,2
Approvisionnement en eau 427,0
Pollinisation 404,4
Régulation des crues et inondations 164,5
Contrôle de l'érosion 103,1
Qualité de l'air 31,8
Contrôle biologique 24,6
Total estimé 4294,0

Pour en savoir plus sur les biens et services que procure la nature, cliquez ici.

Pour en savoir plus