Découvrez le Saint-Laurent, joyau de notre patrimoine écologique | Le Saint-Laurent : notre fleuve vivant | Océans et eau douce | Nos projets | Le Saint-Laurent : notre fleuve vivant | Champs d'intervention
Photo: Découvrez le Saint-Laurent, joyau de notre patrimoine écologique

(Crédit : Zestbienbeautouza via Flickr)

Magtogoek — Le chemin qui marche. C'est le nom que donnaient au Saint-Laurent les Algonquins. Tout au long de son voyage de près de 3,260 km qui s'amorce dans les Grands Lacs et se termine dans l'océan Atlantique, ce fleuve majestueux sculpte sans relâche les paysages et façonne l'évolution des animaux, des végétaux et des civilisations qui peuplent ses rives. Par ses myriades de couleurs, ses humeurs changeantes et sa force impétueuse, le Saint-Laurent impose le respect. Il est également partie intégrante de la culture et de la vie québécoise; à preuve, près de 45% des Québécois (et près d'un Canadien sur quatre) s'abreuvent de l'eau potable provenant du système des Grand Lacs et du Saint-Laurent. Mais connaissons-nous réellement notre fleuve, son histoire, sa géographie ou ses caractéristiques?

Tout le long de son parcours le Saint-Laurent change trois fois de visage : entre le tronçon fluvial, l'estuaire et le golfe, flore, éléments dissous dans l'eau et débit se modifient au rythme des marées, des courants, de la salinité ou de la topographie sous-marine.

Application iPhone gestes bleus

Le tronçon fluvial est le plus paisible des trois parties du Saint-Laurent, ayant un débit moyen de 7,800 m3/s à Cornwall, mais passant progressivement à 12,600 m3/s plus en aval à la hauteur de Québec. Ses eaux douces, calmes, ne subissent pas encore l'effet des marées. C'est aussi la portion la plus urbanisée, la plus humanisée avec près de 60% de la population québécoise habitant dans les basses terres du fleuve Saint-Laurent. L'estuaire, marqué par l'effet des marées et des eaux qui se chargent progressivement en sel, est son visage le plus spectaculaire. Le golfe, enfin, est son visage le plus sauvage, le plus puissant, le plus imprévisible.

Joyaux unique du patrimoine écologique, le Saint-Laurent compte près de 27,000 espèces, quatre sites reconnus par le traité international de RAMSAR sur les milieux humides, et ses écosystèmes offrent plusieurs services à nos communautés. Parmi ceux-ci notons les services d'approvisionnement (i.e. eau potable, agriculture) et de régulation (i.e. purification de l'eau, rétention des sédiments, protection contre l'érosion), les services culturels (i.e. baignade, navigation de plaisance, pêche sportive, transport de marchandises), ainsi que les services de soutien (i.e. chaîne alimentaire, biodiversité).

Sources :

Michel Leboeuf, Rédacteur en chef Nature Sauvage
Population
Eau potable
Services écosystémiques : évaluation des services écosystémiques du Saint-Laurent, Environnement Canada. Mars 2010 p. 3.
Lagier, M., Les services écosystémiques du St-Laurent (Conférence RCEN 2010)

Pour en savoir plus