Ce qui importe le plus, c'est le contenu : produits ménagers | Nos projets | Pour les entreprises | Nos projets | Champs d'intervention

Au printemps 2012, la Fondation David Suzuki a invité la population canadienne à sortir les squelettes de leurs placards ménagers afin de participer à un sondage en ligne sur les substances toxiques contenues dans les produits d'entretien ménager. La Fondation cherchait à savoir quelles étaient les informations accessibles aux citoyens quant à la composition de leurs produits nettoyants domestiques.

Plus de 10 500 participants au Canada, dont près de 35 % pour cent vivent au Québec, ont pris part au sondage en ligne ce printemps, fournissant ainsi des renseignements sur plus de 15 000 produits ménagers se trouvant dans la plupart des foyers. Seulement 42 % des nettoyants domestiques offraient la liste complète de leurs ingrédients.

Nous nous servons de produits d'entretien ménager afin de garder nos foyers propres et sains. Mais certaines des substances toxiques contenues dans les produits d'entretien ménager sont liées au cancer, à des problèmes de reproduction, à l'asthme et à d'autres maladies respiratoires, ainsi qu'à des allergies.

Pour en savoir plus:

Lisez l'article « Pour récurer en toute sécurité » publié dans Le Devoir.

Lisez l'article « Les Québécois veulent un meilleur étiquetage des produits ménagers » publié dans le Journal Métro.

Écoutez l'entrevue de Jean-Patrick Toussaint, Chef des projets scientifiques pour le Québec de la Fondation David Suzuki à l'émission « Contact humain » sur les ondes de FM 93.

Passez à l'action dès maintenant

Envoyez un message à la ministre fédérale de la Santé Leona Aglukkaq, lui demandant d'aller de l'avant avec l'étiquetage des produits d'entretien ménager.

Vous pouvez également découvrir ce que devrait contenir une vraie étiquette de produit d'entretien ménager, ainsi qu'obtenir davantage d'information sur les résultats de notre sondage, en cliquant ici.