Les colorants dérivés du goudron de houille | Substances toxiques | Santé | Enjeux et recherche | Substances toxiques | Champs d'intervention

Soyez à l'affût de la P-PHENYLENEDIAMINE et des colorants identifiés par « CI » suivi de cinq chiffres

Utilisation dans les produits de beauté

Les colorants dérivés du goudron sont largement utilisés dans les produits de beauté, et on les reconnaît généralement par « CI » (Colour Index) suivie de cinq chiffres (1). Le système de désignation utilisé aux États-Unis peut également les répertorier sous la mention : un nom de couleur et d'un chiffre (par exemple, « FD&C Blue No. 1 » ou « Blue 1 »). La p-phénylènediamine est un colorant dérivé du goudron de houille particulier utilisé dans les teintures capillaires. Les teintures les plus sombres ont tendance à en contenir plus que les teintures plus claires.

Dangers pour la santé et l'environnement

Le goudron de houille est un mélange de nombreux produits chimiques dérivés du pétrole. Il est reconnu comme cancérigène pour l'humain. La principale préoccupation concernant les différents colorants dérivés du goudron de houille (qu'ils soient produits à partir de goudron de houille ou synthétisés) est leur potentiel cancérigène (2). En outre, certains colorants peuvent contenir de faibles traces de métaux lourds, d'autres sont associés à un substrat d'aluminium. L'aluminium et plusieurs métaux lourds sont toxiques pour le cerveau (3). Certains colorant ne sont pas approuvés comme additifs alimentaires, mais sont utilisés dans les produits de beauté et peuvent ainsi être ingérés, comme du rouge à lèvres par exemple. (Aux États-Unis, la désignation « FD&C » indique les colorants approuvés par l'U.S. Food and Drug Administration pour l'utilisation dans les aliments (« food »), les médicaments (« drugs» ) et les cosmétiques, et la mention « D&C », les colorants dont l'utilisation n'est pas approuvée dans les aliments).

Lors d'essais conduits en laboratoire par le National Cancer Institute et le National Toxicology Program aux États-Unis, la para-phénylènediamine a été associée à des tumeurs (4). Après examen de la littérature en épidémiologie, des chercheurs ont confirmé des associations statistiquement significatives entre l'utilisation de teintures capillaires et le développement de différents types de cancers (5). Cependant, la preuve ne leur a pas permis de déclarer que les colorants capillaires avaient causé des cancers. Une autre étude a permis de constater que des femmes ayant utilisé des teintures capillaires — notamment sur une longue période — avaient un risque accru de développer un lymphome non hodgkinien (le cancer du système lymphatique) (6). Toutefois, il existe des preuves contradictoires, d'autres recherches suggérant l'absence d'une association évidente entre le cancer et l'utilisation de teintures capillaires (7). Le Centre internationale de Recherche sur le Cancer a donc conclu que l'utilisation personnelle de teintures capillaires n'est actuellement pas « classifiable quant à son caractère carcinogène chez les humains» (8). L'Union européenne classe la para-phénylènediamine comme toxique (si elle entre en contact avec la peau, est inhalée, ou avalée) et comme très toxique pour les organismes aquatiques, en notant qu'elle peut causer des effets néfastes à long terme sur le milieu aquatique (9).

Réglementation

Plusieurs colorants dérivés du goudron de houille (« colorants d'aniline ») sont interdits par Santé Canada dans la Liste critique des ingrédients cosmétiques et en vertu du Règlement sur les cosmétiques, seulement sept d'entre eux peuvent entrer dans la composition des fards à paupières et autres produits de maquillage utilisés près des yeux. Cependant, des douzaines de colorants dérivés du goudron de houille sont toujours largement utilisés dans d'autres produits de beauté. Certains ont été signalés pour évaluation future dans le cadre du Plan de gestion sur les produits chimiques du gouvernement.

La para-phénylènediamine est seulement autorisée dans les teintures capillaires et doit être accompagnée d'un avertissement signalant que le produit « contient des ingrédients qui peuvent causer de l'irritation cutanée chez certaine personnes » et pourraient provoquer « la cécité » s'il était utilisé près des yeux (10).

————————-

(1) En plus des colorants dérivés du goudron de houille, on a aussi attribué aux pigments naturels et inorganiques utilisés dans les cosmétiques un numéro d'indice de couleur (CI) (dans les séries 75000 et 77000, respectivement).

(2) Winter, Ruth, A Consumer's Dictionary of Cosmetic Ingredients, 7e éd. (New York : Three Rivers Press, 2009), 166

(3) Grandjean P et PJ Landrigan, «Developmental neurotoxicity of industrial chemicals», Lancet 368, no. 9553 (16 décembre 2006) : 2167-8.

(4) G. Reznik et J. M. Ward, «Carcinogenicity of the hair-dye component 2-nitro-p-phenylenediamine: Induction of eosinophilic hepatocellular neoplasms in female B6C3F1 mice», Food and Cosmetics Toxicology 17, no. 5 (octobre 1979) : 493-500.

(5) Rollison DE, KJ Helzlsouer et SM Pinney, «Personal hair dye use and cancer: a systematic literature review and evaluation of exposure assessment in studies published since 1992», Journal of Toxicology and Environmental Health Part B: Critical Reviews 9, no. 5 (octobre 2006) : 493-500.

(6) Zhang, Y. et al., «Personal use of hair dye and the risk of certain subtypes of non-Hodgkin lymphoma», American Journal of Epidemiology 167, no. 11 (1 juin 2008) : 1321-31.

(7) Takkouche B, M. Etminan et A. Montes-Martínez, «Personal use of hair dyes and risk of cancer: a meta-analysis», Journal of the American Medical Association 293, no. 20 (25 mai 2005) : 2516-25.

(8) Commission européenne, Classification, Labelling and Packaging Regulation, Annex VI, Table 3.2 (Sep 2009), Reg. 1272/2008, http://ecb.jrc.ec.europa.eu/classification-labelling/.

(9) Commission européenne, CLP Reg, Annex VI, Table 3.2.

(10) «Liste critique des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques» (Santé Canada, juin 2010), http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/person/cosmet/info-ind-prof/_hot-list-critique/hotlist-liste-fra.php.

Pour en savoir plus