Le triclosan | Substances toxiques | Santé | Enjeux et recherche | Substances toxiques | Champs d'intervention

Utilisation dans les produits de beauté

Le triclosan est généralement utilisé comme agent conservateur et antibactérien dans les antiperspirants, les nettoyants et les produits désinfectants pour les mains. Par ailleurs, on retrouve le triclosan dans une vaste gamme de produits ménagers, incluant les sacs à ordures ménagères, jouets, linges de maison, matelas, accessoires de toilette, vêtements, tissus d'ameublement et peintures.

Dangers pour la santé et l'environnement

Le triclosan pénètre la peau(1) et est suspecté d'interférer avec le système hormonal (perturbation endocrinien).(2) Les scientifiques du Centre américain de lutte et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) ont décelé le triclosan dans l'urine de presque 75% des échantillons récoltés auprès de 2,517 personnes âgées de 6 ans ou plus.(3) L'Union européenne a classifié le triclosan comme irritant la peau et les yeux, et le qualifie de très toxique pour les organismes aquatiques, étant donné les effets néfastes qu'il peut avoir à long terme sur les écosystèmes aquatiques.(4) Environnement Canada a fait de même, classifiant le triclosan comme toxique intrinsèquement pour les organismes aquatiques et persistant(5) (c'est-à-dire qu'il ne se dégrade pas et persiste dans l"":http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/person/cosmet/info-ind-prof/_hot-list-critique/prohibited-fra.php'environnement après avoir été évacué par les canalisations de douche). Une fois introduit dans l'environnement, le triclosan réagit chimiquement et crée des dioxines, substances bioaccumulables et toxiques.(6)

L'utilisation à grande échelle du triclosan dans les produits de consommation pourrait favoriser le développement de bactéries résistantes aux antibiotiques. L'Association médicale canadienne réclame l'interdiction des produits de consommation antibactériens notamment ceux comprenant le triclosan.(7)

Réglementation

Dressée par Santé Canada, la Liste critique des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques limite la concentration du triclosan dans les bains de bouche à 0.03% et à 0.3% pour les autres produits de beauté. Le problème est que l'on trouve le triclosan en petite quantité dans de nombreux produits et que chacune de ces quantités s'accumule — d'autant plus que le triclosan ne se dégrade pas facilement. On retrouve également le triclosan dans de nombreux produits désinfectants pour les mains qui ne sont pas classifiés comme « produits cosmétiques » en vertu de la Loi sur les aliments et les médicaments. Or, les produits classifiés comme « médicaments » en vertu de prétentions ou d'usages thérapeutiques ne sont pas assujettis au Règlement sur les cosmétiques et ne figurent pas sur la « Liste critique ».

Le triclosan a été retenu par Environnement Canada aux fins d'évaluation future dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques du gouvernement.

————————-

(1) Calafat, A., «Urinary Concentrations of Triclosan in the U.S. Population: 2003-2004», Environmental Health Perspectives 116, no. 3 (mars 2008): 303-307.

(2) Gee, RH et al., «Oestrogenic and androgenic activity of triclosan in breast cancer cells», Journal of Applied Toxicology 28, no. 1 (janvier 2008): 78-91.

(3) Calafat, A., «Urinary Concentrations of Triclosan in the U.S. Population: 2003-2004».

(4) Commission européenne, Classification, Labelling and Packaging Regulation, Annex VI, Table 3.2 (Sep 2009), Reg. 1272/2008, http://ecb.jrc.ec.europa.eu/classification-labelling/.

(5) Environment Canada, "List of substances on the DSL that are Persistent and Inherently Toxic to the Environment," CEPA Environmental Registry, http://www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/eng/subs_list/DSL20/DSLsearch.cfm?critSearch=PI (see CAS #3380-34-5).

(6) Canosa, P. et al., «Aquatic degradation of triclosan and formation of toxic chlorophenols in presence of low concentrations of free chlorine», Analytical and Bioanalytical Chemistry 383, no. 7-8 (décembre 2005): 119-126

(7) Yang, J., «Experts concerned about dangers of antibacterial products», The Globe and Mail, 21 août 2009, http://www.theglobeandmail.com/life/health/experts-concerned-about-dangers-of-antibacterial-products/article1259471/.

Pour en savoir plus