Le capital écologique du Grand Montréal : une évaluation économique de la biodiversité et des écosystèmes de la Ceinture verte | Fondation David Suzuki

Vendredi, 10 mai 2013 à 9h25

Université Laval, local 1610 du Pavillon A. Vachon (carte)

Le projet de Ceinture Verte pour la grande région de Montréal reflète à la fois la riche diversité biologique de la région et l'importance de ce patrimoine naturel pour la qualité de vie des communautés. L'objectif de cette étude consiste à évaluer la valeur non marchande de certains biens et services fournis par les écosystèmes, qui sont utiles à l'être humain tout en n'étant pas valorisés économiquement. Ultimement, cette évaluation monétaire de la nature pourra être utilisée dans des processus de prise de décision publique afin d'utiliser le territoire et le patrimoine naturel de façon durable et respectueuse des capacités de production et d'assimilation des milieux naturels.Près des trois quarts de la valeur totale mesurée sont fournis par les services de régulation du climat, de loisir et tourisme et d'habitat pour la biodiversité, alors que les milieux fournissant la plus grande valeur non marchande sont les forêts, les bandes riveraines boisées et les milieux humides en zone urbaine.

Conférence accessible aux membres de l'ACFAS

Conférencier : Jean-Patrick Toussaint, chef de projets scientifiques de la Fondation David Suzuki

http://www.davidsuzuki.org/fr/evenements/le-capital-ecologique-du-grand-montreal-une-evaluation-economique-de-la-biodiver/