Conseil d'administration

Tara Cullis, Présidente et cofondatrice


tara-cullis.jpgTara Cullis, auteure renommée, a enseigné à l'Université Harvard aux États-Unis et est actuellement présidente et cofondatrice de la Fondation David Suzuki. Elle a contribué de façon importante à plusieurs mouvements environnementaux en Amazonie, Asie du Sud-Est et Colombie-Britannique. Elle fut l'un des fondateurs de la Turning Point Initiative of Coastal First Nations en Colombie-Britannique (maintenant connue sous le nom de Coastal First Nations Great Bear Initiative) qui rallie les Premières nations de la côte centrale et de la côte nord de la Colombie-Britannique, créant ainsi une alliance historique visant la protection de l'écologie de la région appelée « Forêt pluviale du Grand Ours ». Tara a été adoptée et s'est vu attribuer un nom par les Premières nations Haida, Gitga'at, Heiltsuk et Namgis. Militante active et organisatrice remarquable, elle a fondé ou contribué à la fondation de neuf organisations avant de mettre sur pied la Fondation David Suzuki en 1990.

James Hoggan, Président du Conseil d'administration

Jim-Hoggan.jpgJames Hoggan est l'un des professionnels en relations publiques les plus respectés au Canada. Il est le président et propriétaire de Hoggan & Associates, une firme de communications stratégiques lauréate spécialisée en gestion de crise et engagement des parties prenantes offrant ses services à des organisations gouvernementales, industrielles et sans but lucratif.
James est le cofondateur de Stonehouse Standing Circle, un groupe de réflexion novateur axé sur l'engagement du public et les communications et également de l'influent DeSmogBlog, désigné par le Times Magazine comme l'un des meilleurs blogues de 2011 pour son œuvre visant à dénoncer les campagnes de désinformation des entreprises.
James agit aussi à titre d'administrateur au Centre Dalaï-Lama pour la paix et l'éducation et est l'ancien président de Projet climatique Canada — la section canadienne de l'organisation d'Al Gore vouée à l'éducation à l'échelle mondiale. James siège au Comité externe de révision du Rapport Shell en sa qualité d'expert-conseil des rapports annuels sur le développement durable. En 2009, il a orienté le Groupe de travail consultatif sur l'énergie verte de la Colombie-Britannique vers les relations communautaires et l'établissement de partenariats avec les Premières nations.
James est l'auteur de trois livres, dont Do the Right Thing: PR Tips for Skeptical Public (2009), Climate Cover-Up: The Crusade to Deny Global Warming (2009) and Polluted Public Square (automne 2013). Il prend la parole, écrit et donne des conférences à grande échelle sur les attitudes du public envers le développement durable, les changements climatiques et l'environnement.
James est un membre du conseil d'administration de la Fondation David Suzuki depuis 2001 et y tient le rôle de président depuis 2007.

David Miller, vice-président du conseil d'administration

David MillerDavid Miller possède une expérience étendue en matière de gouvernance et est un militant de premier plan concernant la création d'économies urbaines durables. Les antécédents professionnels de David en tant que président du C40, groupe de quarante grandes villes engagées dans la lutte contre le changement climatique et en tant que maire de la ville de Toronto démontrent à la fois son engagement et sa capacité à lutter contre les changements climatiques grâce à des initiatives de développement urbain durable. En voici quelques exemples : collaboration avec la Banque mondiale et d'autres organisations internationales afin de renforcer la capacité des gouvernements municipaux à agir contre le changement climatique et initier le plan d'action Torontois sur les changements climatiques, la qualité de l'air et les énergies durables afin de réduire l'empreinte carbone de la ville.
Actuellement, David offre des conseils sur les pratiques internationales liées aux technologies propres et aux énergies renouvelables à titre de conseiller juridique en affaires internationales et développement durable au cabinet d'avocats Aird and Berlis LLP. David est diplômé en économie de l'Université Harvard et est aussi diplômé en droit de l'Université de Toronto. Il est membre du Future of Cities Global of Polytechnic Institute of New York University et concentre ses énergies sur le soutien aux villes durables en plus de voir au traitement de solutions technologiques face aux problèmes urbains.
David s'est joint au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki en 2010 et a été nommé vice-président au conseil d'administration (secteur est) en 2012. David est également président du conseil des Amis de la Fondation David Suzuki ainsi que de l'Institut David Suzuki.

Pauline D'Amboise, secrétaire

Pauline D'AmboisePauline D'Amboise est secrétaire générale et Vice-présidente soutien à la coopération au sein du Mouvement Desjardins. Elle a notamment pour mandat de coordonner le développement, la mise en œuvre et l'amélioration des programmes de gouvernance, de coopération, d'éthique organisationnelle ainsi que de développement durable. Le Mouvement Desjardins constitue le plus grand groupe financier coopératif au Canada et le cinquième en importance dans le monde. Détentrice d'une maîtrise en éthique organisationnelle de l'Université de Sherbrooke, elle possède une vaste expertise dans les domaines de la gouvernance d'entreprise, de la responsabilité sociale des entreprises et du développement durable.
Pauline s'est vue décerner le titre d'ambassadrice du développement durable de l'Université de Sherbrooke 2012 et a été élue comme l'une des 25 femmes les plus influentes au Canada par le magazine Women of Influence.
Elle a été formée pour donner des conférences sur les changements climatiques pour l'organisme Projet Climatique d'Al Gore. En 2011, elle a été nommée par le gouvernement du Québec en tant que membre de la Commission de l'éthique en science et en technologie. Elle siège également au conseil d'administration du Centre interdisciplinaire de recherche et d'information sur les entreprises collectives — Canada (CIRIEC-Canada), d'Éco Entreprises Québec (ÉEQ), de la Chaire du Centre Interuniversitaire de Recherche sur l'Analyse du cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) de l'École Polytechnique de Montréal, de la Chaire en éco-conseil de l'Université du Québec à Chicoutimi et du conseil de la Chaire Desjardins en gestion du développement durable de l'Université de Sherbrooke et finalement de la COOP carbone. En 2010, Pauline devient membre du conseil d'administration de la Fondation David Suzuki. Elle est secrétaire du conseil d'administration, présidente du comité de gouvernance et du comité d'orientation au Québec.

Elaine A. Wong, Trésorière

EWong.JPGElaine A. Wong, reconnue comme l'une des 100 femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives, occupe le poste de vice-présidente directrice du développement stratégique chez Westport, chef de file mondial des moteurs au gaz naturel. En septembre 2001, Elaine s'est jointe à la compagnie Westport en tant que directrice du rendement organisationnel et, en 2003, devenait chef de la direction financière responsable de l'analyse et de la planification financière de la compagnie.
Elle a siégé, en sa qualité de représentante de Westport, au conseil d'administration du Canadian Business for Social Responsibility, un organisme canadien sans but lucratif qui sensibilise les entrepreneurs à la responsabilité sociale, environnementale et financière. Elaine a également rempli la fonction de directrice pour la société CWI jusqu'en février 2012. Elle siège actuellement au conseil d'administration du développement durable de l'Institut Canadien des Comptables Agréés.
Avant de travailler chez Westport, Elaine occupait le poste de directrice du rendement d'entreprise chez TELUS Solutions d'affaires — société de technologies d'information possédant des bureaux au Canada et en Asie — elle était impliquée dans différents projets de développement de la société sur les plans de la stratégie, de la planification, des fusions et des acquisitions. Elaine est diplômée en comptabilité (certifiée comptable agréée en 1993) et est expert-comptable (certifiée en 2001 en Illinois). Elle a obtenu un baccalauréat en commerce avec distinction de l'Université de la Colombie-Britannique en 1990.
En 2009, Elaine s'est jointe au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki
pour y occuper le poste de présidente du comité des finances et de la vérification ainsi que du comité des placements de la fondation.

Miles G. Richardson

Miles RichardsonMiles G. Richardson, citoyen de la nation Haïda et Canadien, a grandi avec son peuple dans le secteur de Haïda Gwaii. Il a fréquenté l'école secondaire à Prince Rupert, en Colombie-Britannique, et a obtenu, en 1979, un baccalauréat ès arts spécialisé en économie à l'Université de Victoria. De 1984 à 1996, il a siégé au titre de président du Conseil de la nation Haïda. Lorsque les bûcherons ont menacé de détruire la forêt mature dans le secteur de Gwaii Hanaas, appelé aussi l'Île Moresby-Sud, Miles et le peuple Haïda ont rassemblé des environnementalistes afin de protéger leurs terres. Contre toute attente et à ses propres risques, il a mené le peuple Haïda et les environnementalistes à réussir à convaincre le gouvernement fédéral de reconnaître Gwaii Hanaas en tant que réserve de parc national et site du patrimoine Haïda et de désigner le peuple Haida cogestionnaires du parc.
De 1991 à 1993, Miles Richardson a été membre du Groupe de travail du Sommet des Premières Nations, un corps exécutif représentant les Premières nations de la Colombie-Britannique. En octobre 1995, Miles a été proposé par le sommet et nommé commissaire de la Commission des traités de la Colombie-Britannique. Il a été réélu pour un deuxième mandat en avril 1997. C'est en novembre 1998 qu'il est choisi commissaire en chef en vertu d'un accord entre le gouvernement du Canada, de la Colombie-Britannique et le Sommet des Premières nations pour un mandat de trois ans qui a été renouvelé en novembre 2001. Il continue d'œuvrer et de servir de pont entre le gouvernement et le peuple autochtone afin que la problématique des terres soit enfin résolue en Colombie-Britannique. En 2007, Miles a été nommé officier de l'Ordre du Canada. Actuellement, il dirige sa propre entreprise de services consultatifs.
Miles est l'un des premiers membres de la Fondation David Suzuki et siège au conseil d'administration depuis 1992. Il préside également le comité des programmes de la Fondation David Suzuki.

Stephen R. Bronfman


Stephen BronfmanStephen Bronfman est le président-directeur de Claridge Inc. et un homme d'affaires du secteur privé possédant des intérêts mondiaux dans les domaines du sport, de la culture, de la radiodiffusion et des communications. Il maintient la tradition familiale de contributions philanthropiques et agit à titre de gouverneur de l'Hôpital général juif de Montréal, de directeur du Centre d'arts Saidye Bronfman, de la Fondation CRB et de président de la Fondation de la famille Samuel et Saidye Bronfman et siège également au conseil d'administration du Centre canadien d'architecture.
Avec son épouse, Stephen copréside la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman qui soutient des projets créateurs visant les jeunes et touchent l'environnement, la culture et la communauté juive. La fondation de Stephen a soutenu le Programme de découverte du sentier Transcanadien avec l'installation de plus de 2 000 panneaux d'interprétation sur le tracé du sentier.
Stephen a fréquenté le collège Williams et l'Université Concordia où a pris naissance son engagement profond et son implication subséquente au chapitre de la protection de l'environnement.
Stephen soutient la Fondation David Suzuki depuis longtemps et siège au conseil d'administration depuis 1996. Enfin, il préside le comité de développement de la Fondation David Suzuki.

Stephanie Green

Stephanie GreenStephanie Green est comptable agréée et Fellow de l'institut des comptables agréés. Elle a été audit en vérification auprès de KPMG où elle a œuvré pendant 24 ans dans le domaine de la comptabilité publique. Elle détient une vaste expérience du fait d'avoir siégé dans divers conseils d'administration pour des entreprises sans but lucratif, des organisations gouvernementales et des entités commerciales. Stephanie est un membre de longue date du conseil d'administration de la Fondation David Suzuki et ce depuis 1994. Elle s'est jointe à nouveau au conseil d'administration en 2012. Stephanie est membre du comité des finances et de la vérification et est également membre du comité d'investissement.

Severn Cullis-Suzuki


Severn Cullis-SuzukiSevern Cullis-Suzuki participe activement aux mouvements environnementaux et de justice sociale depuis son enfance. En 1992, alors qu'elle n'avait que 12 ans, elle a fait un émouvant plaidoyer devant les politiciens présents lors de la clôture de la plénière du Sommet de la Terre à Rio. Depuis ce temps, elle continue à donner des conférences, à écrire et à défendre la justice intergénérationnelle dans le monde entier. Vingt ans plus tard, Severn est retournée à Rio cette fois comme championne du mouvement We Canada au Sommet de la Terre 2012.
Severn est l'auteure du livre Tell the World, et l'éditrice de l'ouvrage intitulé Canada's Young Activists: a Generation Stands up for Change.
En 2002, Severn coanime la série télévisée pour enfants Suzuki's Nature Quest sur la chaîne Discovery et est l'animatrice de la série Samaqan — Water Stories sur la chaîne autochtone APTN qui traite des Premières nations et des problématiques liées à l'eau. Cette émission en est maintenant à sa troisième saison.
Severn possède un baccalauréat ès science en écologie et biologie évolutionnaire de l'Université Yale ainsi qu'une maîtrise ès science en ethnoécologie de l'Université de Victoria où elle a étudié avec les aînés du peuple Kwakwaka'wakw. Elle est fière d'avoir été adoptée en tant que membre des nations Haïda et Heiltsuk et de porter les noms des peuples Nuchaanulth et Kwakwaka'wakw. Depuis qu'elle a déménagé à Haïda Gwaii en 2008, Severn a étudié la langue Haïda, langue qu'elle espère enseigner à ses deux fils un jour.
Severn siège au conseil d'administration de la Haida Gwaii Higher Education Society, et de la fondation a Spark for the Girls Action.
Severn s'est jointe au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki en 2004.

Peter A. Victor


Dr. Peter VictorLe docteur Peter Victor est un économiste qui travaille sur les problématiques environnementales depuis 40 ans en sa qualité d'universitaire, de consultant et de fonctionnaire. Peter est l'un des pionniers de l'économie écologique, une discipline en plein essor, et fut le premier président de la Société Canadienne pour l'Économie Écologique. Il œuvre actuellement en collaboration avec le professeur Tim Jackson (Royaume-Uni) en recherche en macroéconomie écologique. En 2011, son travail portant sur l'économie écologique et la gestion sans croissance a été reconnu par l'octroi du Prix Molson en sciences humaines par le Conseil des arts du Canada.
Peter Victor est professeur d'études environnementales à l'Université York et a également été doyen de la Faculté de 1996 à 2001. Cette période a fait suite à plusieurs années à titre de sous-ministre adjoint à la Division des normes et des sciences de l'environnement du ministère de l'Environnement de l'Ontario. Ses nombreuses contributions incluent la direction du développement final et la mise en œuvre de la Charte des droits environnementaux de l'Ontario ainsi que la conception finale de la réglementation sur les rejets de substances toxiques en vertu de la Stratégie municipale et industrielle de dépollution. Peter Victor a été membre du conseil d'administration de plusieurs organisations environnementales d'importance et a été appelé comme témoin expert dans plusieurs commissions. Il préside actuellement le Conseil de la Ceinture verte de l'Ontario et demeure un membre actif du Comité Consultatif des Comptes Nationaux de Statistiques Canada et du Comité consultatif de la statistique de l'environnement ainsi que du Groupe Consultatif Universitaire de TruCost. Peter siège également au conseil d'administration du New Economics Institute et au conseil du Centre for the Advancement of a Steady-State Economy. Il fait aussi partie du comité consultatif de rédaction de plusieurs revues universitaires.
Peter s'est joint au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki en 2007, où il est également membre du comité des programmes.

Dre Samantha Nutt

Dr. Samantha NuttDocteure Samantha Nutt, primée pour son engagement humanitaire, est reconnue comme auteure à succès et oratrice publique renommée. Médecin et fondatrice de l'organisme humanitaire War Child, Dre Nutt a travaillé directement auprès des enfants et de leurs familles durant plusieurs crises mondiales importantes — de l'Iraq à l'Afghanistan, de la Somalie à la République Démocratique du Congo, de la Sierra Leone au Darfour, au Soudan. Sommité sur les questions d'actualité, sur la guerre, sur l'aide internationale et les politiques étrangères, Samantha Nutt est une des voix les plus intrépides et reconnues sur le plan humanitaire. Ayant à son actif une carrière de plus de deux décennies sur une douzaine de zones de conflit, son travail à l'échelle internationale a aidé plusieurs milliers d'enfants affectés par la guerre.
Elle est l'auteure du livre acclamé par la critique Dammed Nations: Greed, Guns, Armies and Aid, qui fut un succès en librairie au Canada. Son œuvre en faveur des communautés affectées par la guerre partout dans le monde a été largement reconnue. Samantha est récipiendaire du prix «Les 40 Canadiens performants de moins de 40 ans™» (décerné par le Globe and Mail) et a été désignée par le magazine Time comme l'un des cinq principaux militants canadiens. En 2010, elle a reçu l'Ordre de l'Ontario et en 2011 elle a été décorée de l'Ordre de l'Ontario pour sa participation dans l'amélioration de la situation des jeunes se trouvant dans les pires zones de conflit au monde. Samantha Nutt est médecin membre du personnel du Women's College Hospital de Toronto et occupe le poste de professeure adjointe à l'Université de Toronto.
Samantha Nutt a rejoint le conseil d'administration de la Fondation David Suzuki en 2009.

Sarika Cullis-Suzuki

Sarika Cullis-SuzukiSarika Cullis-Suzuki est une passionnée des océans, des poissons et de la protection de la biodiversité. Sa maîtrise ès sciences axée sur la pêche à l'échelle mondiale auprès de Daniel Pauly du Centre sur la pêche de l'Université de la Colombie-Britannique s'est conclue en un vibrant exposé aux Nations-Unies où elle y révélait ses conclusions bouleversantes sur l'état des eaux internationales. Son travail sur les océans l'a transporté de la Polynésie française au golfe du Mexique. Sarika se consacre actuellement à sa recherche de cycle supérieur à l'Université d'York au Royaume-Uni. Elle se concentre sur les effets du bruit d'origine anthropique sur les poissons qui longent les côtes de la Colombie-Britannique.
En dehors de ses études, Sakira travaille pour les médias environnementaux espérant ainsi inspirer les téléspectateurs et les auditeurs afin qu'ils changent leurs habitudes. Elle anime actuellement l'émission « The Suzuki Diaries », partie intégrante de la série « The Nature of Things » à l'antenne de CBC.
Sarika s'est jointe au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki en 2011.

John Ruffolo

John RuffoloJohn Ruffolo remplit les fonctions de premier dirigeant de l'entreprise OMERS Ventures, branche de capital risque d'OMERS.
Il occupe en outre le poste de directeur général principal de l'investissement dans le savoir chez OMERS Strategic Investments. Monsieur Ruffolo compte plus de deux décennies d'expérience dans la prestation de conseils auprès de sociétés publiques et privées dans le monde entier. John a travaillé en étroite collaboration avec plusieurs sociétés chefs de file en capital de risque et en investissement de capital et a conseillé un grand nombre de ces sociétés dans leurs investissements. Il a été reconnu comme l'un des principaux conseillers en matière d'énergie propre au pays. John possède une vaste expérience en services consultatifs stratégiques auprès de sociétés canadiennes et étrangères du secteur des TMT.
John Ruffolo préside le comité des relations gouvernementales de l'Association canadienne du capital de risque et d'investissement et est membre de son comité exécutif. Il siège également au conseil d'administration de Communitech en plus de présider le comité consultatif du Musée des beaux-arts de l'Ontario et est membre de la Young Presidents Organization dans le secteur de Toronto.
En 2012, John s'est joint au conseil d'administration de la Fondation David Suzuki et préside le conseil d'administration des Amis de la Fondation David Suzuki de l'Ontario.

Membres honoraires du Conseil d'administration


Margaret Atwood
John F. Bankes
Robert Bateman
James Burke
Raffi Cavoukian
Wade Davis, PhD
Paul Ehrlich, PhD
Peter Garrett
Gordon Lightfoot
Mike Robinson
Gordon Roddick
Peter Steele
Sting
George Stroumboulopoulos
Maurice Strong
E.O. Wilson, PhD

À la mémoire de Jim Fulton, directeur administratif (1993 à 2004)

Quand Jim faisait irruption dans le bureau minuscule qu'occupait la fondation naissante, il insufflait une sensation d'énergie, de possibilités et bien souvent un air de bonhomie qui allait définir ce qu'est la Fondation David Suzuki. La présence de Jim nous faisait sentir que, peu importe ce que nous faisions, les choses finiraient probablement par s'arranger pour le mieux. La Fondation David Suzuki constitue aujourd'hui l'organisation environnementale la plus influente au pays — l'une des plus influentes sur le continent — et ceci en grande partie grâce à l'héritage de Jim de par ses analyses et conseils stratégiques crédibles, convaincants et incontestablement intelligents. C'est un héritage qui continuera à servir cette organisation, puisque nous visons à soutenir tous les Canadiens et, dans la poursuite de l'objectif du développement durable, tous les citoyens de ce monde.
Au nom de tous ces gens et de tous les bénéficiaires dans les années à venir, les membres du conseil d'administration de la Fondation David Suzuki aimeraient exprimer leur profonde gratitude : nous sommes reconnaissants d'avoir eu Jim Fulton comme ami et collègue, reconnaissants pour ses qualités de chef et, peut-être par-dessus tout, nous espérons que son héritage nous aidera à nous guider vers un avenir réellement durable.