Investissements de 150 M$ dans la trame verte et bleue de Montréal : La Fondation David Suzuki salue l'annonce des ministres Lisée et Gaudreault et du maire Applebaum | Médias

MONTRÉAL — La Fondation David Suzuki salue l'annonce faite aujourd'hui par les ministres Jean-François Lisée et Sylvain Gaudreault ainsi que par le maire Michael Applebaum d'investissements de 150 millions $ pour la réalisation de cinq projets prioritaires pour la mise en œuvre de la Trame verte et bleue de la Communauté Métropolitaine de Montréal (CMM), dans le cadre du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD).

« Nous nous réjouissons de cette annonce qui démontre l'engagement du gouvernement du Québec et de la CMM à réaliser ce grand chantier qu'est la Ceinture et trame verte et bleue du Grand Montréal », a déclaré Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki. « L'investissement dans des projets tels que le sentier cyclable Oka — Mont-Saint-Hilaire et le corridor forestier du mont Saint-Bruno permettra non seulement de protéger les milieux essentiels à la préservation de la biodiversité, mais aussi de rendre les milieux naturels plus accessibles pour les citoyens du Grand Montréal et ainsi de renforcer leur qualité de vie », a-t-il conclut.

« Nous saluons l'annonce de la création du parc-plage du Grand Montréal qui offrira un nouvel accès au fleuve Saint-Laurent pour les citoyens et du parc de la Rivière des Mille-Îles qui permettra de protéger certains des écosystèmes aquatiques les plus riches de la région », a ajouté Jean-Patrick Toussaint, chef des projets scientifiques à la Fondation. « La grande région de Montréal jouit d'une géographie unique, sise dans un archipel traversé par l'un des grands fleuves du monde. L'annonce d'aujourd'hui contribue à la mise en valeur de ces attraits bleus dont tous les citoyens de la région peuvent s'enorgueillir ».

La Fondation félicite le gouvernement du Québec et la CMM tout en rappelant qu'il sera nécessaire de compléter cette annonce par des mesures concrètes permettant la mise en œuvre intégrale du PMAD. C'est pour cette raison qu'elle invite Québec à exiger que les MRC faisant partie du territoire de la CMM se dotent de plans de conservation et de mise en valeur des milieux naturels au sein de leurs schémas d'aménagement.

- 30 -

Renseignements :

Catherine Orer
Fondation David Suzuki
438-580-6584 | catherine.orer@davidsuzuki.org

24 janvier 2013