Un premier pas vers le « raccrochage nature » | Médias

Québec, le 11 février 2013 — La Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman, la Fondation David Suzuki et la Fondation de la faune du Québec sont heureuses d'annoncer la publication des résultats du Projet Nature, une étude portant sur le « décrochage nature ». Ce phénomène mondial est lié au fait qu'un nombre important des habitants des agglomérations urbaines n'a presque plus de contact avec la nature.

Préoccupées par le « décrochage nature », les trois fondations ont mené une étude exhaustive du sujet. Après avoir effectué une revue de littérature pour répertorier les problèmes engendrés par le manque de contact avec la nature et les solutions expérimentées par différentes juridictions, les auteurs ont voulu identifier les clientèles les plus susceptibles de réagir positivement à un programme s'attaquant au « décrochage nature ». Par la suite, les recommandations ont été enrichies grâce à l'expertise des intervenants clés en la matière.

Les résultats de cette démarche sont maintenant disponibles sur le site de la Fondation de la faune du Québec et sur le site de la Fondation David Suzuki. Le sommaire exécutif, disponible en français et en anglais, présente les faits saillants du processus, incluant les constats et conclusions tirés des nombreux ateliers et consultations réalisés avec des chercheurs et des intervenants. Le rapport de recherche, disponible uniquement en français, documente autant les impacts du « décrochage nature » que les pistes de solutions menant à un rapprochement avec la nature et à des pratiques favorables pour l'environnement (surtout celles qui appuient la conservation de la biodiversité et le maintien des écosystèmes en santé).

Les fondations à l'origine du rapport estiment important de partager ce portrait de la situation avec les intervenants déjà actifs sur le terrain ainsi qu'avec ceux qui sont capables d'intervenir pour le « raccrochage nature » et vous incitent donc à prendre connaissance et à diffuser cette étude. De plus, des actions en vue de mettre en ouvre à court terme certaines recommandations sont déjà en place. L'objectif est que le « raccrochage nature » devienne, le plus rapidement possible, l'affaire de tous.

— 30 —

À propos

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C'est grâce à la contribution de plus d'un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, des milliers de donateurs et de détenteurs de la carte Nature VISA Desjardins et des nombreuses entreprises privées que la Fondation soutient depuis 25 ans plus de 2000 organismes partout au Québec, créant un véritable mouvement faunique.

Source :

Mme Geneviève Roy
Directrice des communications et de la collecte de fonds
Fondation de la faune du Québec
418 644-7926, poste 135
genevieve.roy@fondationdelafaune.qc.ca

Renseignements :

M. Michel Séguin
Conseiller environnement et communauté
Fondation de la Famille Claudine et Stephen Bronfman
514 878-5270, poste 5318
michelseguin@claridgeinc.com

12 février 2013