Consultation sur l'avenir énergétique du Québec | Médias

La future Politique énergétique sera la clef du virage vers une économie verte au Québec,selon SWITCH, alliance de gens d'affaires et d'écologistes

MontréalSWITCH, l'Alliance pour une économie verte au Québec, présente aujourd'hui l'état d'une importante réflexion entre gens d'affaires et écologistes sur l'avenir énergétique du Québec. L'Alliance estime que les choix énergétiques qui seront faits au cours des prochains mois détermineront la forme que prendront notre développement économique et industriel, nos moyens de transports et d'aménagement et influenceront de grands éléments de notre qualité de vie. Ils indiqueront également la façon dont le Québec contribuera à l'effort mondial de lutte aux changements climatiques. Ces choix énergétiques sont de nature à accélérer le virage vers une économe verte, un virage souhaité par de nombreux acteurs dans les milieux écologistes et d'affaires.

La réduction de la consommation de pétrole au cœur de la future politique énergétique
Les membres de SWITCH se disent favorables à la vision proposée par le gouvernement, soit de contribuer à la réduction de la consommation d'hydrocarbures fossiles, en particulier de pétrole, et les émissions de gaz à effet de serre (GES).

« Nous croyons que la réduction de la consommation de pétrole, dans une perspective de transition vers une économie verte et de lutte aux changements climatiques, doit être l'orientation principale de la future politique énergétique du Québec » affirme Karel Mayrand, un des porte-parole de SWITCH et Directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki.

« Ceci ouvrira de grandes opportunités d'affaires pour nos entreprises, en matière d'électrification des transports, de biocarburants, d'efficacité énergétique dans les bâtiments, de chimie verte, d'énergie renouvelable, pour ne nommer que celles-là » renchérit Denis Leclerc, également porte-parole de SWITCH et Président et chef de la direction d'Écotech Québec, la grappe des technologies propres.

Dans ce contexte, l'Alliance croit ainsi qu'une nouvelle politique énergétique pourrait servir de puissant levier économique pour le Québec.

Utiliser notre énergie renouvelable, à faible empreinte carbone, pour dynamiser l'économie du Québec
« Nous avons un formidable potentiel d'énergie propre et renouvelable, disponible en abondance que nous pouvons utiliser pour renforcer et dynamiser notre tissu industriel et manufacturier » soutient Denis Leclerc.

« Ce puissant atout peut également nous aider à attirer ici de nouvelles entreprises, à forte valeur ajoutée, qui pourront contribuer aux efforts du Québec pour réduire le bilan mondial des émissions de gaz à effet de serre », poursuit Karel Mayrand.

SWITCH appuie quatre des objectifs stratégiques proposés par le gouvernement, soit réduire les émissions de GES, valoriser les surplus d'électricité, favoriser l'efficacité énergétique et miser sur la production d'énergie renouvelable. L'Alliance appuie également les trois pistes d'action identifiées soit faire de l'efficacité énergétique et de l'énergie propre des piliers du développement économique, réduire la consommation d'hydrocarbures et mieux planifier l'aménagement du territoire et propose également un plus grand recours à l'écofiscalité et aux mécanismes de marché pour contribuer à l'atteinte des objectifs fixés, notamment à travers la taxe sur l'essence et le marché du carbone.

À propos de Switch

Switch, l'Alliance pour une économie verte au Québec, souhaite accélérer le virage vers une économie verte afin de contribuer à une société québécoise innovante, résiliente, concurrentielle qui réconcilie équité sociale, environnement et qualité de vie. L'Alliance travaille à l'émergence d'une vision et d'un leadership social, politique et économique clairs, au développement d'une plus grande cohérence dans les politiques et les interventions de l'État et à la convergence des initiatives du secteur public, privé, coopératif et mutuel, associatif et de la société civile en faveur d'une économie verte.

L'Alliance regroupe des organisations issues des milieux économiques, financiers, associatifs et environnementaux : Cycle Capital Management, la Fondation David Suzuki, Écotech Québec, la grappe des technologies propres, Équiterre, le Réseau des ingénieurs du Québec et l'Association de l'Aluminium du Canada. Elle est soutenue par le Mouvement Desjardins, Enerkem, Innergex, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et l'Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ).

Pour consulter le mémoire de SWITCH et en savoir plus sur l'Alliance.

- 30 -

Renseignements : Emilie Novales, 514.577.5838, info@allianceswitch.ca

30 septembre 2013