L'économie que nous voulons - Rapport innovations sociales | Médias

SWITCH propose la création d'un Forum des leaders de l'économie et de l'environnement

Montréal — Afin d'accélérer le passage vers une économie verte, SWITCH, l'Alliance pour une économie verte au Québec, composée de représentants des milieux industriels et d'affaires, professionnels et environnementaux, propose la création d'un Forum des leaders de l'économie et de l'environnement. Ce Forum permettrait aux dirigeants des organisations environnementales, sociales, syndicales et d'affaires de discuter d'enjeux liés à la transition du Québec vers une économie verte et viseraient le développement de positions convergentes. Il s'agit d'une recommandation-phare contenue dans un rapport sur l'innovation sociale rendu public aujourd'hui par SWITCH.

« Pour accélérer le virage vers une économie verte, nous avons besoin que soient diffusées plus rapidement les innovations tant technologiques que sociales. Pour ce faire, nous avons besoin que les acteurs se comprennent mieux et s'entendent sur les priorités, d'où l'importance de les réunir au sein d'un Forum », explique Denis Leclerc, Président et chef de la direction d'Écotech Québec. « Ainsi, nous parviendrons beaucoup plus rapidement à réaliser le chantier de l'électrification des transports et celui de la réduction de notre consommation d'énergie en mettant nos forces en commun et nos réseaux à contribution », donne-t-il à titre d'exemple.

Cette recommandation est le fruit d'une réflexion inédite au Québec portant sur les freins et les leviers susceptibles de ralentir ou d'accélérer la transition. Le comité mis en place par SWITCH a appuyé ses réflexions sur l'étude de plusieurs cas d'innovations sociales réussies, au Québec, dans les domaines de l'aménagement du territoire et du bâtiment, du transport, des services financiers, de l'utilisation de l'énergie, de réseautage technologique, de même que de nouvelles formes de consommation solidaire ou mutualisée.

Le rôle méconnu de l'innovation sociale
Dans son rapport, les membres de l'Alliance sont d'avis que la transition du Québec vers une économie verte nécessite des changements de comportements et de style de vie — notamment dans l'utilisation de l'énergie et des ressources -, l'adoption de nouvelles technologies et de nouveaux modèles de production, de même que de nouvelles pratiques sociales. Ces innovations seraient facilitées par une meilleure collaboration entre acteurs sociaux, économiques et environnementaux.

Pour SWITCH, les entreprises, les entrepreneurs et les milieux d'affaires jouent un rôle déterminant au niveau de l'expérimentation et de l'intégration à grande échelle des innovations technologiques et des pratiques associées à une économie verte. Ceci est d'autant plus vrai en matière de réduction de la consommation de pétrole, d'utilisation plus efficience des ressources et de l'énergie, de même que de réduction des impacts sur l'environnement et le climat.

« L'action concertée des milieux économiques, sociaux et environnementaux est indispensable dans l'adoption, la promotion et la diffusion des changements de comportements, des technologies et des pratiques de consommation au cœur du passage à une économie verte », ajoute Karel Mayrand, Directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki. « Ces milieux jouent un rôle clé pour convaincre les citoyens et les consommateurs, mais aussi les entreprises et les gouvernements, de soutenir le virage. Nous devons travailler ensemble pour lever les barrières à l'innovation et promouvoir l'adoption accélérée de nouvelles pratiques », a-t-il conclu.

La création d'un Forum des leaders proposée par SWITCH sera à l'ordre du jour de l'évènement Les Ateliers de l'économie verte le 24 février prochain, à Montréal, qui réunira une centaine de décideurs québécois du milieu des affaires, de l'environnement, syndical et institutionnel, en vue d'accélérer le virage vers une économie verte pour l'ensemble de l'économie québécoise.

La réalisation du rapport « Les innovations sociales au cœur de la transition vers une économie verte » est soutenue financièrement par le Ministère des Finances et de l'Économie du Québec.

On peut télécharger le rapport ici : http://allianceswitch.ca/publications-switch/

À propos de Switch
Switch, l'Alliance pour une économie verte au Québec, souhaite accélérer le virage vers une économie verte afin de contribuer à une société québécoise innovante, résiliente, concurrentielle qui réconcilie équité sociale, environnement et qualité de vie. L'Alliance travaille à l'émergence d'une vision et d'un leadership social, politique et économique clairs, au développement d'une plus grande cohérence dans les politiques et les interventions de l'État et à la convergence des initiatives du secteur public, privé, coopératif et mutuel, associatif et de la société civile en faveur d'une économie verte.

L'Alliance regroupe des organisations issues des milieux économiques, financiers, associatifs et environnementaux : Cycle Capital Management, la Fondation David Suzuki, Écotech Québec, la grappe des technologies propres, Équiterre, l'Association de l'Aluminium du Canada et l'Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ). Elle est soutenue par le Mouvement Desjardins, Enerkem, Innergex, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et Gaz Métro.

Pour consulter toutes les publications de SWITCH et en savoir plus sur l'Alliance : www.allianceswitch.ca

Renseignements :
Leïla Copti
514.661.6134

29 janvier 2014