Transports collectifs : Le ministre Poëti doit maintenir les sommes prévues à l'entretien des réseaux | Médias

Montréal, — Différents médias rapportent depuis hier que le nouveau ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, aurait l'intention d'annuler les sommes supplémentaires consenties sous le gouvernement précédent pour le maintien des actifs des transports collectifs. TRANSIT, l'Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, rappelle que ces sommes, bien qu'insuffisantes, sont indispensables au maintien des réseaux d'autobus, de métros et de trains de banlieue et qu'elles ne représentent que moins de 20% des besoins urgents et clairement identifiés par les sociétés de transport à travers le Québec.

Dans le cadre de la toute dernière stratégie de mobilité durable déposée en février dernier, un transfert de moins de 200M$ par année en provenance des budgets du réseau routier a été consenti pour soutenir l'entretien des réseaux de transport collectif dont le métro de Montréal, qui fait déjà l'objet de pannes récurrentes. L'ensemble de ces réseaux dessert près d'un million de personnes par jour.

L'Alliance rappelle à ce propos qu'en mai dernier, près de 30 organisations1, dont l'Union des municipalités du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, ont demandé de façon unanime à ce que le MTQ investisse au moins 1G$ supplémentaire par année pour les 10 prochaines années dans le maintien des réseaux de transport collectif. Les budgets actuels, mêmes majorés des sommes promises par le gouvernement précédent, s'avèrent tout à fait insuffisants pour répondre aux besoins urgents et nécessaires.

Enfin, TRANSIT indique que le MTQ compte toujours investir près de 1,4G$ sur 2 ans dans le développement du réseau routier, alors que les besoins de rénovations des infrastructures de transport collectif et du réseau routier ne sont pas entièrement comblés. À ce propos, rappelons qu'un moratoire sur le développement autoroutier au profit de l'entretien des réseaux de transports collectif et routier, a été demandé conjointement par TRANSIT, la Fédération des chambres de commerce du Québec et l'Association de santé publique du Québec2.

30

À propos de TRANSIT
Depuis sa création en août 2011, TRANSIT a fait état de plusieurs recommandations pour pallier la crise des transports et aider le gouvernement et les organisations de transports collectifs à atteindre leurs objectifs d'achalandage d'ici 2020, dont le rééquilibrage des investissements en transports (30% aux transports collectifs), multiplier par cinq le financement du développement de l'offre de service en transport collectif via le Fonds vert et l'utilisation du Fonds Chantiers Canada pour financer les projets de transports collectifs au Québec www.transitquebec.org

Renseignements :
Philippe Cousineau-Morin
Téléphone : 514.799.1906
info@transitquebec.org

[1] http://cmm.qc.ca/salle-de-presse/derniere-nouvelle/une-large-coalition-demande-au-gouvernement-de-majorer-de-1-milliard-par-annee-les-sommes-investies-dans-le-transport-en-commun/

[2] http://www.fccq.ca/salle-de-presse-communiques-2011_Crise-des-infrastructures-de-transport.php

28 avril 2014