Libre opinion - Pourquoi il faut dire non à Turcot | Médias
Photo: Libre opinion -- Pourquoi il faut dire non à Turcot

(Crédit: GREDELEGRE via Flickr)

Le week-end dernier se tenait à Nashville, au Tennessee, le premier sommet nord-américain rassemblant les ambassadeurs formés par Al Gore pour sensibiliser leurs concitoyens à la crise climatique. Le message de Gore était simple: il faut agir maintenant pour protéger notre climat, relancer notre économie et créer les emplois de demain. Six mois après l'élection de Barack Obama, ce message est entendu partout aux États-Unis.
Lisez le texte complet sur Le Devoir.com.

3 juin 2009