Rocher au cacao cru et baies de goji | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Rocher au cacao cru et baies de goji

Par Jennifer Chevallier

Ces rochers ou boules d'énergie sont d'une grande simplicité à exécuter! En moins de 10 minutes, vous aurez en votre possession un dessert épatant, une gourmandise affriolante ou une collation remplie d'énergie avant une séance de sport ou un travail à compléter!

Ce qui les rend si intéressantes à faire, c'est qu'il n'y a pas vraiment besoin de respecter la recette ; il est possible d'y aller au goût et de vous fier à votre imagination pour les adapter à vos envies, à vos désirs ou à vos besoins. On peut remplacer les baies de goji par des abricots ou des noisettes, les dattes par des figues,et ajouter du cacao cru pour une plus grande amertume ou ajouter un sucrant pour les amoureux du sucre. Tout dépend des goûts... Faites place à la créativité et à vos désirs. C'est ce qui est très enrichissant en cuisine vivante!

Inscrivez-vous à notre bulletin

Ingrédients :

  • Noix de coco râpée
  • Cacao cru
  • Baies de goji
  • Sirop d'agave
  • Essence de vanille naturelle
  • Dattes dénoyautées

Dans un robot culinaire, jeter 2 grosses cuillères à soupe de cacao cru, une quinzaine de dattes ayant été préalablement trempées, 1 cuillère à soupe de nectar d'agave, une poignée de baies de goji, une demi-cuillère à thé d'essence de vanille naturelle (sans alcool de préférence), une poignée de noix de coco râpée et un quart de verre de lait bio (d'amande, de riz, de soja).

Mélangez le tout jusqu'à l'obtention d'une pâte onctueuse consistante, pas trop liquide. Mettre un fond de noix de coco râpée dans une assiette et façonnez le mélange avec les doigts en petites boules, puis faites-les rouler dans la noix de coco. Réfrigérez une bonne heure (ou pas pour les gourmands) et dégustez!

28 mars 2013

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus