Mélange d'épices du temps des Fêtes | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Mélange d'épices du temps des Fêtes

(Crédit : Hanna Irßlinger Fotografie via Flickr)

Par Lindsay Coulter, Fondation David Suzuki

Quoi de mieux pour se réchauffer le cœur et les orteils qu'une boisson du temps des Fêtes! Le mélange d'épices du temps des Fêtes est un très joli cadeau lorsque les ingrédients sont superposés dans un pot Masson décoré d'un joli ruban. Entières, ces épices sont idéales pour aromatiser le vin, et une fois concassées, deux cuillères à soupe conviennent parfaitement pour faire de la tisane du temps des Fêtes.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Ingrédients

  • 2 bâtonnets de cannelle de 5 cm brisés en morceaux d'un centimètre
  • 2 c. à. s. de piments de la Jamaïque entiers
  • 2 c. à s. de cardamome légèrement écrasée (jeter l'écaille)
  • 2 c. à s. d'anis étoilé
  • 1 c. à s. de clous de girofle légèrement concassés
  • ½ t. de gingembre confit haché finement ou râpé
  • Le zeste de 2 oranges

Préparation

  1. Pour l'offrir en cadeau : mettre dans un contenant de vitre de 1 ½ tasse et superposer tous les ingrédients jusqu'au rebord du contenant puis sceller. Indiquer sur le contenant de bien mélanger les épices avant de les utiliser pour la première fois.
  2. Pour vous : mélanger les ingrédients et les mettre dans un contenant jusqu'au rebord puis le sceller.
  3. Garder au frais dans un endroit sec et à l'abri de la lumière. Votre mélange peut se conserver pendant plusieurs mois.

Donne environ 1 ¼ tasse

Suggestion :

Pour infuser une bonne tasse de thé du temps des Fêtes, incorporer 2 c. à s. de mélange d'épices du temps des Fêtes concassé et 2 c. à s. de thé noir biologique à 4 t. d'eau très chaude (pas bouillante).

Laisser reposer de deux à quatre minutes.

Ajouter du miel pour sucrer ou du citron au goût.

4 décembre 2014

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus