L'exposition Contamination + Addiction de Michel Huneault, une tragédie humaine et écologique en images. | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: L'exposition Contamination + Addiction de Michel Huneault, une tragédie humaine et écologique en images.

(Crédit photo: Lucie Bataille)

Par Fondation David Suzuki

C'est le 14 janvier dernier qu'a eu lieu le vernissage de l'exposition Contamination + Addiction de Michel Huneault qui nous propose un voyage inédit au cœur de la tragédie de juillet 2013 de Lac-Mégantic. Cet essai photographique est composé de 60 photographies de la contamination qu'a subie la rivière Chaudière au cours des cinq mois qui suivi ont le déversement de pétrole.

L'exposition de Michel Huneault nous permet de constater l'ampleur de la dévastation tout en méditant sur notre dépendance aux énergies fossiles. « Ce travail unique sert à la fois d'indéniable document factuel des déversements, ainsi que d'outil de réflexion à propos des risques de notre dépendance contemporaine — voire envoûtement — au pétrole », résume Michel Huneault.

Inscrivez-vous à notre bulletin

La Fondation David Suzuki, qui signe l'avant-propos de cette saisissante exposition, vient appuyer les paroles de l'artiste en soulignant « que ce soit par train, par pipeline ou par bateau, le transport de matières dangereuses comme le pétrole comporte toujours un risque que nous ne devions plus tolérer. Il est grand temps de réfléchir sur notre dépendance aux énergies fossiles et de prendre des actions concrètes nous permettant d'offrir un avenir prospère aux générations futures. »

Bien que la tragédie ait eu lieu il y a un peu plus de six mois, le transport des matières toxiques et dangereuses reste un sujet d'actualité. Avec les questions d'exploitation d'hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent, de construction d'un terminal pétrolier à Cacouna et de renversement de pipeline, les citoyens de partout au pays sont de plus en plus inquiets devant les risques de contamination environnementale par l'industrie pétrolière.

L'exposition est ouverte au grand public dans l'atrium de la Maison du développement durable jusqu'au 5 février 2014. Lors du vernissage de l'exposition, la programmation hiver/printemps de la Maison du développement durable a été lancée. Vous pouvez consulter l'horaire complet ici.

20 janvier 2014

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus