Nature et agriculture urbaine à Montréal | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Nature et agriculture urbaine à Montréal

(Crédits: Palais des congrès de Montréal)

Par Marion Ancel

Après un hiver des plus rigoureux, le printemps est enfin à nos portes. Avec l'arrivée des beaux jours, la ville sera bientôt envahie par cette douce atmosphère si caractéristique des villes à quatre-saisons. Les Montréalais passeront le plus clair de leur temps dehors, à la recherche des premiers bourgeons ou des premiers carrés d'herbe prêts à accueillir les pique-niques.

Je profiterai donc de ce billet pour vous parler de la nature en ville. Découverte de promenades urbaines, participation à des initiatives citoyennes, visites de jardins sur les toits ou exploration de l'aménagement urbain, c'est le moment de faire le plein de vitamine D!

Inscrivez-vous à notre bulletin

Illustration parfaite d'un nouveau mode d'aménagement urbain, le belvédère du Chemin-qui-Marche a été inauguré en septembre 2013 à Montréal. Parc linéaire sur la rue de la Commune, le belvédère offre un superbe point de vue sur le fleuve Saint-Laurent, le port de Montréal, l'île Sainte-Hélène et le Vieux-Montréal. Plantes indigènes, matériaux pâles à haute réflectance, matières recyclées ou réutilisables, tout a été pensé pour faire de ce parc linéaire un véritable îlot de fraîcheur en ville. À découvrir sous le soleil!

La métropole a pris un véritable virage vert avec les nombreux projets qui gravitent autour de l'agriculture urbaine, fruits de la mobilisation citoyenne à l'égard de pratiques innovantes et de la réappropriation de l'espace urbain. Avec 8 500 lots dans 97 jardins, 75 jardins communautaires et une multitude d'initiatives privées, il n'est pas surprenant que le programme d'agriculture urbaine de Montréal soit reconnu comme l'un des plus importants dans le monde. De plus en plus, les entreprises montréalaises — restaurants, hôtels, boutiques, etc. — adoptent l'agriculture urbaine. Certaines aménagent des jardins sur les toits des immeubles : c'est le cas du Fairmont Le Reine Élizabeth avec son potager et ses ruches, du Palais des congrès et ses jardins en bacs, du Hilton Bonaventure où l'on peut se promener dans un jardin ombragé d'un hectare et du restaurant Toqué! qui a installé son jardin potager sur une des terrasses de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Après plusieurs mois passés sous la neige, les toitures végétalisées sortent peu à peu de leur hibernation! Les toits verts ne sont pas tous accessibles au public, mais la plupart d'entre sont ouverts lors de visites organisées. Symbole de l'architecture durable et de l'innovation à Montréal, celui de la Maison du développement durable est accessible lors des visites du bâtiment tous les vendredis à 14 h et 17 h 30.

Les organismes à but non lucratif sont également très impliqués dans la revalorisation de la nature en ville. Les Promenades de Jane sont des visites gratuites de quartier effectuées par des résidents qui explorent leur environnement urbain avec un regard citoyen, une belle manière de déambuler dans les rues de Montréal en apprenant sur les histoires et les traditions de nos quartiers. Initiative datant de 2007 à Toronto, le concept des promenades de Jane s'est élargi à de nombreuses villes canadiennes, et c'est le Centre d'écologie urbaine qui les organise à Montréal depuis 2009. Surveillez la page Facebook du CEUM pour participer à la promenade de Jane les 4 et 5 mai prochains.

Sentier Urbain, un organisme sans but lucratif, dont la mission est de sensibiliser les citoyens à l'environnement, propose de visiter les hauts lieux de l'agriculture urbaine en compagnie d'un guide dans le cadre de son Circuit Jardins. Fruixi pour sa part installe des mini-marchés mobiles de fruits et de légumes frais et bios un peu partout dans la ville pendant l'été. Une délicieuse façon de déguster les produits de l'agriculture urbaine de Montréal.

Avec 29,63 hectares d'agriculture urbaine et 160 ruches, l'intérêt pour l'agriculture urbaine à Montréal est indéniable et a donné naissance à un comité permanent de la ville de Montréal, à une émission radiophonique intitulée Montréal par la racine, à un site internet où sont répertoriés les jardins de la ville et à des visites de jardins de quartiers. Tapez le mot-clic #aumtl sur Twitter et participez à la discussion sur l'agriculture urbaine à Montréal.

Bon printemps!

24 avril 2014

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus