Des couches pour les petites fesses écolos | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Des couches pour les petites fesses écolos

Crédit : Lance McCord via Flickr

Par Tovah Paglaro de la Fondation David Suzuki

Ahh, le défi des couches. Pas chose simple! Après trois enfants et pas moins de 15 000 couches, j'ai appris qu'il existe un bon nombre de choix pour les parents à la recherche d'une solution écologique en matière de couches.

Tirer la chaîne

L'eau souterraine devient contaminée par la présence de selles dans les sites d'enfouissement. Eh oui, même les petits cacas de bébé devraient être évacués par la toilette. Les protège-couches jetables facilitent ce délicat processus en plus de faciliter le lavage des couches.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Couches lavables conviviales

Fini les épingles. Fini les culottes en caoutchouc qui font des fuites! Les couches en tissu d'aujourd'hui sont faciles à utiliser, faciles à laver et terriblement mignonnes. En coton (blanchi ou non), en chanvre, en laine... et j'en passe! Il s'agit de trouver celle qui convient à votre budget et vos exigences écologiques.

Quoique ce n'est pas toujours si facile...

Avouons, nous ne sommes pas parfaits. Parfois, la paix d'esprit prend priorité. Par exemple :

  • Les deux premières semaines de la vie de bébé. On est bouleversé par la nouveauté du nouvel arrivé. Si mignon et minuscule. Le choix le plus simple l'emporte alors.
  • Les longs voyages à bord d'un avion. Personne ne gagne avec un bébé tout mouillé lorsque la consigne des ceintures de sécurité est allumée!
  • La nuit. Certains enfants ne dorment pas bien avec des couches lavables. Suite à des mois de changement de couches à l'ordre de quatre fois par nuit, on a donné priorité au sommeil et on a choisi des couches jetables.

Couches lavables écolos

Les couches lavables les plus écolos ne contiennent pas les produits chimiques nocifs que contiennent les marques traditionnelles. La compagnie Seventh Generation entame justement le remplacement des produits pétrochimiques non renouvelables du noyau absorbant pour de la pâte de bois et des matières dérivés du maïs. À savoir, la production des couches jetables exige un fort volume de ressources et ces couches se retrouvent inévitablement dans les sites d'enfouissement. À utiliser seulement lorsqu'on n'a pas le choix de faire autrement.

Les couches lavables sont aussi économiques

Aux fins d'un seul enfant, et en tenant en compte des coûts initiaux, de blanchissage et de l'usage épisodique des couches jetables, les couches lavables permettent des économies d'environ 1 800 $ — des économies qui grandissent au même rythme que votre famille!

Économisez davantage en optant pour un ensemble de couches lavables de seconde main. Après sept ans d'emploi continu, notre arsenal de couches à taille unique est en très bon état et sera bientôt à vendre sur Craigslist. Sinon, après tant d'années de service, elles sont heureuses de faire deuxième vie à titre de chiffon pour le nettoyage!

Couches hybrides

Les plus nouvelles couches sur le marché sont dotées d'une couvre-couche réutilisable et d'un protège-couche intérieure jetable. Certaines (dont gDiapers) se vantent d'un protège-couche intérieure pouvant être jeté dans les toilettes sinon être composté. D'autres (dont Flip Diapers) permettent aux parents d'alterner entre les protège-couches lavables et jetables.

Voici d'autres ressources pour vous aider :

Partagez vos astuces écolos avec les autres parents dans la section Commentaires.

3 mars 2013

Ajoutez un commentaire

1 commentaire

12 mars, 2013
10:38

J’ai utiliseé les couches lavable pendant 8 mois. Le nombre trop fréquent de lavage m’ont découragé. Maintenant j’utilise les mamazone entièrement biodégradable et je suis aux anges !

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus