3 gestes détox après Fêtes | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: 3 gestes détox après Fêtes

(Crédit : scribbletaylor via Flickr)

Après l'excès de tourtière, les nombreuses soirées arrosées qui finissent vraiment trop tard, vous sentez le besoin de vous remettre sur le piton? Oubliez les régimes draconiens, les jeûnes masochistes et les potions magiques vendues à prix d'or. Retournez plutôt à de bonnes habitudes et intégrez ces petits gestes à votre quotidien.

On boit du thé
Bien avant le café, le jus et les boisons gazeuses, le thé est la boisson la plus consommée dans le monde depuis des lunes. Et ce n'est pas un hasard. On lui reconnaît des vertus stimulantes, antistress et même anti-âge. On a tout avantage à remplacer le café matinal par l'infusion de thé vert, car ce dernier contient des polyphénols, une molécule qui protège les cellules contre le stress oxydatif. On le savoure à l'orientale, pour se réchauffer l'âme, ou selon la tradition anglaise, entre copines en fin d'après-midi, et on se raconte nos folles aventures du temps des Fêtes.

Inscrivez-vous à notre bulletin

On chouchoute notre foie
Une alimentation riche en gras et la consommation élevée d'alcool peuvent ralentir le travail de rejet des toxines de notre foie. Pour donner un petit coup de pep à cet organe filtre, la nutritionniste Hélène Baribeau suggère d'accroître notre consommation d'aliments de la famille des choux (brocoli, navet, chou de Bruxelles) et d'alliacées (ail, oignon, échalote, poireau). «Ces aliments contiennent des molécules phytochimiques qui stimulent les enzymes du foie et favorise ainsi son travail», explique-t-elle. On les consomme crus : en salade, en crudités ou en jus de l'extracteur (un cocktail bok choy-carotte-pomme, par exemple). Et on privilégie les aliments bio, bien sûr.

Pour venir à bout de cette sensation de gonflement à la ceinture, on réduit notre consommation de gras animal (viandes, charcuteries, fromages, pâtisseries), on boit beaucoup d'eau, et on réintègre des fibres à nos repas afin d'optimiser le transit intestinal. On opte pour des pains multigrains, des céréales de son auxquelles ont ajoute des graines de lin ou de chia, du riz brun, du quinoa et des fruits frais. Disciples des jeûnes punitifs et des régimes restrictifs de Sainte Gwyneth, lisez ces sages paroles de notre experte : «Les cures, c'est un peu comme l'exercice. Mieux vaut en faire modérément en tout temps que pratiquer un sport intensif sur une courte période.» Pigé?

On porte un masque... à l'argile
Pour retrouver bonne mine en quelques minutes, l'argile fait de petits miracles. Mélangée à l'eau, cette roche sédimentaire se transforme en terre glaise au triple pouvoir, absorbant, hydratant et cicatrisant. Les peaux grasses et acnéiques ont tout avantage à choisir l'argile verte qui éponge l'excès de sébum. Riche en oligo-éléments, l'argile blanche (kaolin) apaise les peaux sèches et sensibles, tout en drainant les toxines et impuretés. Grâce à sa teneur en fer, l'argile rouge, elle, redonne de l'éclat aux peaux ternes.

Envie de mettre la main à la pâte? Concocter votre masque en mélangeant un peu d'eau et d'huile végétale à de l'argile colloïdale sèche, jusqu'à l'obtention d'une pâte. On s'en tartine le visage et le cou en évitant le contour des yeux. On laisse sécher, puis on rince à l'eau tiède. Coucou joli minois!

En ce début d'année, découvrez mes 6 résolutions écolos à adopter pour 2014, sur ellequebec.com.

13 janvier 2014

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus