Photo: Les secrets des soins capillaires maison

Bicarbonate de soude et vinaigre de pomme : des alternatives maisons intéressantes!

Par Lindsay Coulter avec la collaboration d'Andrée-Lise Therrien

Comme plusieurs produits de beauté, le shampoing contient des substances toxiques à éviter! Mes tentatives pour éviter les ingrédients nocifs et trouver la solution miracle pour mes cheveux n'a pas été une simple tâche! J'ai donc décidé de vous partager des informations et astuces afin que vous deveniez des pros des soins capillaires maison!

J'ai également demandé de l'aide à la fabricante de shampoing Bonnie de Zéro Xéno (@Zero_Xeno)

Notions de base
Les soins capillaires demandent des traitements à la fois alcalins (pH un peu plus élevé) et acides (pH un peu plus bas). La clé dans la formulation de shampoings et revitalisants c'est l'équilibre. Les cheveux doivent être lavés sans enlever leurs huiles naturelles et le film hydrolipidique.

Inscrivez-vous à notre bulletin

Qu'est-ce que le film hydrolipidique?
C'est une couche de protection naturelle — principalement composée de sébum (une substance lipidique imperméable produite par les glandes sébacées de la peau) et de sueur (produite par les glandes sudoripares mérocrines). Sur notre tête, ces substances protègent le cuir chevelu et les cheveux des éléments externes et polluants.

Chaque cheveu pousse d'un follicule et est enrobé naturellement de sébum. Éventuellement, l'accumulation de sébum fait que les mèches de cheveux collent ensemble, donnant une allure terne et grasse aux cheveux. La pollution, la poussière et le pollen sont attirés et collent au sébum. Si on ne les nettoie pas, les follicules deviennent obstrués et créent des petites bosses ou boutons s'apparentant à des boutons d'acné.

Le rôle du pH
La partie extérieure de chaque cheveu est composée de plusieurs cuticules. Ces cellules imbriquées les unes dans les autres, ressemblant à des écailles, protègent et solidifient le cheveu. Les shampoings constitués de castille naturelle saponifiée et de tensioactifs non toxiques avec un pH alcalin de 8 ou 9 soulèvent et ouvrent ces cuticules de manière efficace et sécuritaire, enlevant le sébum, l'huile et la saleté qui ont été emprisonnés en dessous.

Si les cuticules ne sont pas refermées, le cheveu peut être endommagé ou cassé lorsqu'on le peigne ou le coiffe. Choisissez un revitalisant naturel qui a un pH similaire à celui de votre film hydrolipidique (pH 4 à 6).

Comment mesurer le pH
Achetez des languettes de test pH au magasin de produits naturels. Elles ne sont pas terriblement précises, mais elles vous donneront une fourchette de pH pour les produits du magasin, les produits sans substances toxiques ou des recettes maison. Vous pouvez également contacter la compagnie et leur demander les informations sur le pH de leurs produits.

Alternatives maison
Shampoing : Plusieurs utilisent du bicarbonate de soude (pH9) pour laver leurs cheveux. Mais des produits avec un pH plus élevé que 10 sont trop alcalins et peuvent dépouiller les cheveux et cuir chevelu de leurs huiles naturelles et du film hydrolipidique. Certains trouvent le bicarbonate de soude trop rude et pas idéal pour une utilisation plus régulière. À vous de le tester.

Revitalisant : Plusieurs obtiennent ce résultat en rinçant avec du vinaigre de cidre de pomme (pH4). Évitez les produits avec un pH plus bas que 4 — ceux-ci sont trop acide et pourraient brûler votre cuir chevelu et assécher vos cheveux.

15 février 2016

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus