Les bienfaits de la cuisine vivante au quotidien | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Les bienfaits de la cuisine vivante au quotidien

Crédit : sean dreilinger via Flickr

Par Jennifer Chevallier

Hippocrate a dit : « Que ton aliment soit ton premier médicament » Une parole de sagesse, selon moi, celle d'une conscience éveillée qui a anticipé ce qu'il adviendrait de notre monde! À l'heure où des épidémies de maladies nouvelles frappent à toutes les portes et où le cancer ne cesse d'emporter de nouvelles âmes, il est vital de comprendre les piliers d'une alimentation optimale.

Amoureuse de la vie, j'ai toujours voulu en savoir plus sur la nutrition. J'ai essayé de nouvelles choses, petit à petit, sans rien brusquer jusqu'à ce jour des plus marquants où, par inadvertance, j'ai eu rendez-vous avec le crudivorisme (qu'on appelle « mouvement Raw Food » ou, mieux encore, « alimentation vivante »). Une découverte majeure qui a changé ma vie à tout jamais.

Inscrivez-vous à notre bulletin

L'alimentation vivante préserve tout le potentiel nutritif des aliments lors de leur ingestion. Quand un légume ou un fruit passe à la casserole, il perd énormément d'enzymes et de vitamines, une bonne partie de ses qualités nutritives meurt et il devient bien plus complexe à digérer. Le corps humain doit travailler doublement en utilisant ses propres enzymes et vitamines pour réussir à digérer correctement. Un aliment cuit exige souvent plus d'énergie qu'il en apporte, ce qui peut entraîner des sensations de fatigue et de lourdeur... Alors que le printemps s'annonce, pourquoi ne pas privilégier les aliments qui, au contraire, peuvent nous donner de l'énergie ou un sentiment de légèreté?

On parle de quatre classes d'aliments :

  • Biogéniques : graines germées, spiruline, superaliments — qui créent la vie
  • Bioactifs : fruits frais, crus — qui activent la vie
  • Biostatiques : pâtes, fruits et légumes cuits — qui ralentissent la vie
  • Biocidiques : sucre blanc, gluten, produits pasteurisés — qui provoquent la dévitalisation...

Plus nous ingérons d'aliments dévitalisés, plus notre corps peut devenir un terrain propice à la maladie. Y a-t-il meilleure incitation à s'aventurer vers le monde des aliments vivants?

Cette alimentation peut sembler drastique, je vous l'accorde! Mais elle pourrait être une manière intéressante parmi d'autres de s'alimenter, sans mentionner que manger cru réduit vos émissions de gaz à effet de serre et contribue à contrer les effets des changements climatiques. Le plus plaisant avec les aliments crus, c'est qu'il est possible de se faire plaisir à chaque instant avec de merveilleux jus, des boissons fouettées (« smoothies ») naturelles finement goûteuses, de somptueuses salades et de succulents desserts... Il y a de merveilleux substituts, dits superaliments, qui donnent de l'énergie au système immunitaire au lieu de l'épuiser à petit feu. Imaginez des spaghettis de zucchinis au pesto, une mousse au chocolat cru, des croustilles au chou frisé!

Les preuves de l'efficacité de l'alimentation vivante sont nombreuses. On trouve dans le monde entier des établissements où on soigne maintenant à l'aide d'aliments crus, notamment l'Institut Hippocrate. Et donc, ce printemps, pourquoi ne pas partir à la découverte d'aliments qui pourront être votre clé d'un retour aux sources, à la santé, au brut, au vrai et à l'harmonie ?

5 mars 2013

En savoir plus