Se bourrer la fraise | Mode de vie & compagnie | Fondation David Suzuki
Photo: Se bourrer la fraise

Crédit : JustyCinMD via Flickr

Par Mathieu Paradis et Audrée Favreau-Pinet

leo_fraises02.jpgPlace à l'anecdote parentale

Jusqu'à récemment, notre fils de 18 mois n'avait jamais goûté aux fraises du Québec. Il était trop petit l'été dernier pour profiter de cet immense petit plaisir gustatif. Bien sûr, depuis l'hiver, il a mangé un peu de fraises de la Californie importées sur des milliers de kilomètres. Nous n'avions pas réalisé que, pour lui, une fraise, c'était ce fruit rosé de moyenne grosseur et dont le goût était un peu sûr... jusqu'à ce que nous mettions la semaine dernière une fraise du Québec, une vraie de vraie, petite, rouge foncée, sucrée, biologique (bien sûr) entre ses dix doigts.

Moment d'extase

Aujourd'hui, avec les mots « maman », « papa », « chat », « lait » et « dehors » est apparu le très senti « prrrrrrraise » (oui, avec un « p » au début et une quantité infinie de « r »!)

Inscrivez-vous à notre bulletin

Depuis ce coup de foudre entre notre garçon et « son précieux », nous attendons impatiemment que l'été sorte de sa cachette. (C'est qu'il est timide, cette année, celui-là!) Nous avons tellement hâte d'emmener Léo dans un champ de fraises pour qu'il participe avec nous à la cueillette de fraises, tout en s'en mettant plein la bouche, les mains, les cheveux, le nez... (Sinon, où est le plaisir?). Pour nous, de plus, ce sera l'occasion parfaite de sortir de la ville pour passer un peu de temps familial en nature. Comme vous toutes et tous, nous sommes des gens bien occupés, et même si nous avons toute la volonté du monde de participer (entre autres choses) au Défi Nature 30×30 de la Fondation David Suzuki, on se rend difficilement à l'évidence : souvent, le plus de nature que l'on voit dans une journée, c'est la mauvaise herbe qui pousse entre les craques de bitume de notre cour arrière et les fourmis qui y creusent des tunnels!

Mais où peut-on aller pour cueillir des fraises biologiques au Québec? Pour vous, nous avons créé, à l'aide du Répertoire des produits biologiques certifiés au Québec, une liste non exhaustive de différents champs et fermes à visiter un peu partout sur le territoire. Vous saurez où aller vous régaler cet été... en plus de prendre un peu de temps loin du train-train quotidien! (et la seule raison valable pour apporter votre téléphone intelligent avec vous, c'est pour prendre des photos de la beauté des paysages qui vous entoureront, compris?).

Petit bonus! Comme les fraises biologiques sont cultivées sans avoir recours à des pesticides, l'autocueillette est une merveilleuse activité pour encourager une activité économique locale qui minimise son impact négatif sur l'environnement et surtout, sur la santé du fleuve.

De plus, sachez que chacune des fermes listées ci-dessous a ses propres règles concernant les visites ou l'autocueillette. Certaines exigent notamment une réservation. Planifiez votre escapade... et « bonnes prrrrrrraises »!

Bas-Saint-Laurent
Les Jardins du Saroît, à Saint-Gabriel-de-Rimouski
http://www.jardinsdusaroit.com

Estrie
Ferme Sanders, à Compton
http://www.produitsdelaferme.com/fr/entreprises_produits/ferme_sanders.php

Lanaudière
La Terre Ferme, à Sainte-Julienne
http://www.laterreferme.com/

Laval
Ferme Richard Roger, à Laval
https://www.facebook.com/pages/Ferme-Richard-Roger-Fraises-biologiques/219735838060165

Saguenay-Lac-Saint-Jean
Ferme Almas Simard & Murielle Beaulieu, à Saguenay

Maraîcher du Lac M.A.R., à Chambord
http://produit-biologique-saguenay-lac-st-jean.com/index.php/nos-membres/production-maraichere/fraisiere-biologique-chambord.html

Ferme Nelson Paradis, à Saint-Prime
http://www.fermenelsonparadis.com/

18 juin 2013

Ajoutez un commentaire

La Fondation David Suzuki n'endosse pas nécessairement les commentaires affichés par le public sur son site Web. La Fondation se réserve le droit de refuser la publication de commentaires qui pourraient être perçus comme offensant ou qui vont à l'encontre des principes directeurs qui régissent les organismes de bienfaisance. Veuillez noter que tous les commentaires sont relus avant d'être publiés.

En savoir plus