La Fondation célèbre l'hiver au Québec en jouant au hocke | Printemps | Éco Solutions | 2014 | Publications | Fondation David Suzuki
Photo: La Fondation célèbre l'hiver au Québec en jouant au hocke

(Crédit : Mémoires Photo)

Par Manon Dubois

Celles et ceux qui ont déjà visité le Québec durant l'hiver savent pourquoi la Belle Province a la réputation d'être la capitale hivernale du Canada!

Malgré sa réputation de paradis hivernal, le Québec n'a plus les hivers qu'il avait depuis quelques années, et les Québécois constatent de réels changements. Nos hivers sont aujourd'hui plus chauds et plus courts. Au-delà de ces impacts sur les régimes climatiques et les paysages enneigés de la province, les changements climatiques nuisent égale- ment à la culture québécoise, laquelle a été en grande partie façonnée par l'hiver. Pensons au hockey en plein air, au patinage extérieur, au ski de fond et à la raquette - tous des sports d'hiver qui sont menacés par l'élévation progressive des températures.

Pour accroître la sensibilisation aux impacts des changements climatiques sur les hivers québécois, la Fondation et Équiterre, de concert avec leurs parte- naires, le Mouvement Desjardins et Tim Hortons, ont présenté la quatrième
édition de la Classique annuelle de hockey en plein air « Protégeons nos hiv- ers ».

Cette année, deux matchs de hockey ont été joués sur des patinoires extéri- eures dans le cadre des festivités entourant le Carnaval de Québec et la Fête des Neiges de Montréal. Les deux matchs ont attiré des foules considérables. Ces événe- ments amicaux ont vu s'affonter des personnalités connues comme les Cowboys Fringants et Maxim Martin, des environnementalistes et d'anciens joueurs de la LNH ayant porté les couleurs des Nordiques de Québec et des Canadiens de Montréal, dont Georges Laraque et André « Moose » Dupont. Notre partenaire Tim Hortons a également distribué aux spectateurs et aux passants des tasses de voyage gratuites et des bons échangeables contre du chocolat chaud gratuit, ainsi que d'utiles conseils de la Fondation visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre en prenant diverses mesures dans nos vies quotidiennes.

Pour celles et ceux qui ne pouvaient assister en personne à l'un de ces matchs, la Fondation a mis en ligne un microsite spécial pour l'occasion, « protegeons- noshivers.com », habillé de photos des hivers québécois d'antan, des années 1880 à aujourd'hui et présentant des faits part- ageables sur les changements climatiques et leurs impacts sur les hivers qui nous apportent tant de plaisir.