Photo: Ceinture verte :  la nouvelle infrastructure du Grand Montréal

(Crédit : Seyed Mostafa Zamani via Flickr)

Par Sylvain Perron

La région écologique du Grand Montréal affiche la plus riche biodiversité au Québec, et elle regroupe ses meilleures terres agricoles et la moitié de la population de la province. Évidemment, c'est aussi dans cette région que les pressions de l'étalement urbain se font ressentir le plus fortement sur les milieux naturels et les terres agricoles. L'objectif du Mouvement Ceinture Verte, créé par la Fondation et ses partenaires, est de protéger et de mettre en valeur les milieux naturels de la région et d'assurer une cohabitation harmonieuse entre l'agriculture, la ville et la nature.

Il s'agit d'un projet important, non seulement pour protéger les milieux naturels, mais aussi pour en améliorer l'accès pour les citoyens. La Fondation encourage, par l'entremise du Mouvement Ceinture Verte, les municipalités de la grande région de Montréal à protéger et valoriser leurs milieux naturels et à investir dans ces milieux qui constituent une véritable infrastructure verte, procurent de nombreux services écologiques et améliorent la qualité de vie des citoyens.

Toronto, un exemple de succès

Au mois de mai prochain, nous recevrons la visite de Burkhard Mausberg, dirigeant de la ceinture verte de Toronto. Implantée en 2005, celle-ci couvre une superficie de presque deux millions d'acres. En effet, l'implantation de la ceinture verte de Toronto a généré plus de 3 milliards de dollars de retombées économiques directes à travers la province et créé plus de 75 000 emplois à temps plein. Un exemple inspirant!

S'adapter aux changements climatiques

Au cours de la prochaine année, la Fondation travaillera à documenter le rôle des milieux naturels dans l'adaptation aux changements climatiques dans le Grand Montréal. À l'instar de New York et d'autres grandes villes du monde, Montréal devrait bénéficier d'un plan d'investissements dans les milieux naturels et d'un programme de reboisement visant à atténuer les inondations, prévenir les ilots de chaleur et renforcer la biodiversité. C'est précisément ce que nous comptons proposer. Un dossier à suivre!